La joie de servir

La joie de servir

Plus de 60 jeunes du diocèse ont participé, du 24 au 28 octobre 2016, au pèlerinage national des servants d’autel  à Lourdes.  Seconde proposition nationale, la première ayant eu lieu à Rome il y a 4 ans.

Nos servants d’autel ont pu saisir l’importance de leur service dans l’Eglise : en servant l’assemblée et son prochain le dimanche, ils servent le corps du Christ lui-même.  Tout le pèlerinage était placé sous le signe de la miséricorde, avec comme temps fort le sacrement de la réconciliation et le passage de la Porte sainte tous ensemble. Certains de ces enfants et adolescents ont pu découvrir pour la première fois la joie de croire et de partager leur foi dans des rassemblements uniques…prêts pour les prochaines JMJ !

 (photos en bas de page)

LES MOTS CLES DU PELE : SERVICE, MISERICORDE, MISSION

Importance de la notion de SERVICE :

Pour Mgr Jacques HABERT, évêque de Séez, et chargé des servants d'autel à la Commission épiscopale pour la liturgie et la pastorale sacramentelle, la Miséricorde doit permettre de faire comprendre aux servants d'autel que leur service pendant la messe doit aussi se traduire dans leur vie quotidienne : toujours l’autre avant soi (service à la maison, auprès de ses amis etc). 

Quelques pistes d’œuvres de MISERICORDE des servants d’autel :

-                     Aider le plus petit qui vient d’arriver dans l’équipe

-                     Ne pas faire le chef, chacun doit trouver sa place

-                     Prier pour ceux avec qui on a moins d’affinité

-                     Avoir le corps en « tenue de prière », pour que les membres de l’assemblée voient en les servants d’autel la présence de Dieu

Le service de l’autel, une vocation MISSIONNAIRE

Les enfants ont visité le pavillon des missions avec une sœur missionnaire du Burkina Faso. Elle leur a rappelé que Dieu aime les enfants du monde entier, qu’aujourd’hui, l’Eglise est présente sur toute la terre…et pourtant 4 milliards d’hommes n’ont jamais entendu parler de Jésus-Christ ! Après avoir visionné un film racontant le tour du monde de deux jeunes en vélo partis à la rencontre des chrétiens oubliés ou persécutés, elle a rappelé l’urgence de l’engagement missionnaire de la part du Pape François, et l’importance pour les servants d’autel de témoigner de leur joie de servir au quotidien (à la messe, à la maison, avec leurs amis).

 

TEMOIGNAGES

Raphaël, Constantin et Gautier, paroisse de la Sainte-Famille à Pau

« Durant les vacances de la Toussaint, nous sommes allés au pèlerinage national des servants d’autel à Lourdes. Le premier jour, lundi 24 octobre, nous avons été accueillis par Monseigneur Habert qui nous a présenté le thème du pèlerinage : la miséricorde.

Il a ensuite appelé tous les diocèses de France. On a appris la signification du mot miséricorde : Personne ouverte à la pauvreté des autres. Suivit ensuite d’une très belle messe dans l’église ste-Bernadette. A 21 heures, il y a eu la procession aux flambeaux. C’était vraiment magnifique. L’hôtel était agréable et les repas bons.

Le lendemain, mardi 25 octobre, nous commençons la journée avec une heure d’enseignement avec l’évêque de St Brieuc, Mgr Montel. Il nous explique la parabole du bon samaritain. Puis, messe à l’église Ste Bernadette. L’après-midi, nous sommes allés voir un film sur la vie de Bernadette. Puis avons fait quelques achats en boutique. A 17h, il y a eu les louanges eucharistiques. Puis à 21h, nous sommes allés voir la grotte de nuit. Et nous avons prié aux intentions du Pape.

Le troisième jour, mercredi 26 octobre, nous avons reçu un témoignage d’un prêtre super. Il s’appelle Francis Berlioz. Dans sa jeunesse, il a été servant d’autel. A 6 ans, il voulait déjà devenir prêtre. Une citation de Benoit XVI qu’il a aimée : « C’est dans la prière de n’importe qui que peut naître une vocation ». Suivit ensuite la messe journalière. L’après-midi, nous sommes allés à l’espace mission et une sœur nous a expliqué l’action des missionnaires partout dans le monde. A 17h, nous avons pu nous confesser et nous recueillir dans un temps d’adoration. Le soir, dans la Basilique St Pie X, Un chanteur chrétien était là pour animer la soirée. Nous avons prié et chanté.

Le dernier jour, jeudi 27 octobre, nous commençons par passer la porte Sainte, puis nous avons marché en procession jusqu'à la Basilique St Pie X pour y célébrer la messe d’envoi. Pour conclure, le pèlerinage était très bien organisé et nous en avons bien profité ».

 Marin (10 ans), paroisse St Pierre de Nive Adour

« J’ai découvert ce qu’était la miséricorde (deux mots : misere et cœur) : c’est l’amour de Dieu, qui, comme un fleuve, entre en nous.

Ce qui m’a le plus marqué, c’est quand la sœur du Burkina Faso du Pavillon des missions nous a dit que 4 milliards d’hommes n’avaient jamais entendu parlé de Jésus-Christ Il est urgent de témoigner !

Enfin j’ai aimé les messes où nous étions tous en aube avec la croix, et la procession aux flambeaux le premier soir ».

 Clément (9 ans), paroisse St Pierre de Nive Adour

« Durant ce pèlerinage, j’ai découvert  de nouveaux amis. J’ai été marqué par le message que le Pape nous a adressé par video, et par le fait qu’on soit aussi nombreux à être servants d’autel en France : on n’est pas tout seul ! J’ai aimé la grotte avec la Vierge Marie, la veillée festive avec le groupe de Laurent Grzybowski, c’était la fête de partager sa foi à plusieurs ! »

Guénaëlle, accompagnatrice :

« Quelle belle expérience pour nos servants d’autel. Que de magnifiques moments d'Eglise jeune, recueillie et dynamique à la fois ! Un temps fort a été pour moi la célébration de la réconciliation où pendant deux heures, les 2 500 jeunes pouvaient recevoir le sacrement de la réconciliation grâce aux 80 prêtres présents, le tout dans une ambiance extrêmement recueillie grâce à l’adoration devant une croix immense. J’ai été également marquée par le passage de la Porte Sainte le dernier jour, comme si au terme de leur pèlerinage, les servants d’autel entraient sur un nouveau chemin, où ils étaient appelés à être témoins de la miséricorde ».

 

Ombeline, paroisse de la Sainte-Famille de Pau

"Nous sommes partis le lundi 24 octobre, pour vivre une aventure remplie de trésors pour rencontrer le Christ !!!

Servants et servantes, nous étions tous contents de nous retrouver pour ce super pèlerinage.

Une fois que nous nous eûmes tous dit « Bonjour » et mis les sacs dans le bus, nous avons commencé par une prière dite par le père Pucheu pour confier ces 4 jours de pèlerinage. Une fois que le père Pucheu nous eût bénis, nous sommes montés dans le bus après avoir dit au revoir à nos parents.

Après une heure de bus mouvementée et remplie de joie nous sommes arrivés. Une fois que nous eûmes pris nos aubes et tuniques puis découvert nos chambres (nous étions par trois) avec pour seul petit défaut d’être sur deux étages, ce qui ne fut pas facile à gérer pour les mamans, nous allâmes manger dans un très joli réfectoire !

Après ce bon repas qui nous avait bien rassasiés, on nous remit notre sac de pèlerin pour tout le pélé. Ensuite nous sommes partis à l’église Sainte-Bernadette (elle est très grande et a le même nom que l’église de notre paroisse). Nous étions plus de trois mille enfants de chœur. A Sainte-Bernadette nous eûmes une présentation du séjour, et une louange très chouette ! Ainsi qu’un message de sa SAINTETÉ LE PAPE FRANÇOIS !!! Ce fut une grande joie de voir que le pape pensait à nous !!! C’est pourquoi nous remercions de tout cœur notre pape à qui nous vouons une très grande admiration !

Après un temps libre( sous la pluie !), nous nous rendîmes à la messe, un seul de nos servants eut la chance de servir, Constantin. Ce fut une très jolie messe très recueillie et débordante d’amour du Christ ! A la fin nous, les servantes de la parole étions un petit peu tristes voyant que nous ne servirions jamais la messe car seuls les servants et servantes d’autel pouvaient servir.

Après cette belle eucharistie nous rentrâmes à l’hôtel pour un dîner bien mérité !

Le ventre bien rempli nous sommes partis pour la procession mariale aux flambeaux, c’était MAGNIFIQUE !!! C’était tellement recueilli que l’on sentait vraiment la présence de Marie, notre mère au milieu de nous. Après cette merveilleuse et magnifique procession nous sommes rentrés à l’hôtel et nous nous sommes endormis dans les bras et sous le regard bienveillant de Marie, notre mère et reine du ciel.

Le lendemain, nous nous sommes réveillés à 7h (trop tôt pour des vacances !) et avons pris un bon petit déjeuner. Après, toujours à l’hébergement, nous avons prié pour confier toute la journée à Dieu, notre Père et lu l’évangile du bon samaritain qui possédait une belle parole : « Tu aimeras le seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force et de toute ton intelligence, et ton prochain comme toi-même » que nous avons suivie toute la journée.

Ensuite nous eûmes un enseignement par Mgr Denis Moutel qui nous a expliqué l’évangile du bon Samaritain : Le Samaritain est miséricordieux, Dieu nous et vous invite tous à ouvrir nos cœurs aux autres pour voir les personnes, les autres autrement et prendre soin des autres comme le bon Samaritain. Cet évangile est pour nous un exemple pour être miséricordieux autour de nous. Ce fut un enseignement très vivant et très riche où nous avons appris sur la miséricorde, Mgr Moutel est vraiment super nous le remercions pour ce merveilleux moment !

Après nous avons assisté à l’eucharistie présidé par Mgr Moutel, aussi très recueillie, le silence était impressionnant, c’était très beau car nous étions tous vêtus de notre aube ou tunique, personne ne put servir à cette messe et à aucune autre d’ailleurs.

Puis nous eûmes un repas et une sieste bien mérités, nous étions déjà épuisés !

L’après-midi nous sommes partis sur les pas de sainte Bernadette à qui la Sainte Vierge est apparue, sa vie est impressionnante, elle avait une énorme confiance en Marie et son enfant, Jésus ; Marie lui a confié plein de choses et surtout une phrase très belle à ne pas oublier qui nous réservera bien des surprises « Que soy era Immaculada Councepciou » (je suis l’Immaculée Conception).

Nous sommes ensuite partis pour une louange eucharistique très jolie où nous avons fait une grande procession, on aurait dit un grand chemin que l’on préparait pour le Christ jusqu’à l’autel de la grande basilique souterraine, c’était magnifique de voir chacun prier et parler à notre Seigneur mort pour nous sur la croix.

Ensuite nous sommes rentrés à l’autel et nous sommes couchés en remerciant Dieu pour cette magnifique journée."

Suzanne, paroisse de la Sainte-Famille de Pau

"Mercredi 26 Octobre, avant dernière journée.

Après le petit-déjeuner, nous sommes allés écouter un enseignement du père Berlioz très touchant et profond sur lSamuel, qui nous invitait à répondre au Christ et à s’abandonner à lui. Puis nous avons célébré l’eucharistie présidée par Mgr Lalanne. Tout aussi profonde que les autres avec une super homélie. L’après-midi, nous sommes allés à l’espace mission accompagnés d’explications sur le thème des missions grâce à sœur Joséphine (il y a eu projection de 2 extraits de films). Rien de mieux pour vous donner envie de partir en mission. Nous avons aussi appris à prier avec un chapelet missionnaire. Nous nous sommes retrouvés à la basilique Sainte-Bernadette pour nous confesser, adorer le Saint Sacrement et déposer un lumignon au pied de la croix. C’était très touchant, nous avons tous été touchés par l’amour du Christ. Vers 21 heures, nous avons eu droit à un temps festif : un concert catholique ! (plus précisément du créateur des chansons pour les scouts de France). C’était super, entre les chansons et les danses nous nous sommes bien amusés et défoulés.

Retournant à l’hôtel, nous sommes allés nous coucher, remplis de joie !

Pour cette dernière journée, certains d’entre nous sont allés aux piscines, c’était une très belle démarche, ceux qui l’on fait s’en souviendront toute leur vie, c’est une expérience à faire ! Pendant que les autres passaient la porte sainte pour changer nos cœurs, nos attitudes (Ceux qui étaient aux piscines ont aussi réussi à la passer). Nous avons célébré la messe finale dans la basilique Saint Pie X présidée par Mgr Habert. C’était spectaculaire ! Après ceci nous sommes retournés à l’hôtel pour déjeuner et ranger nos affaires. Vers 14 heures, nous sommes montés dans notre bus en disant au revoir à Lourdes et en ramenant en nos cœurs beaucoup de souvenirs !"

On vous invite tous à vivre cette expérience et à continuer votre chemin vers la SAINTETÉ !!!

« Je t’assure que le Bon Dieu est bien meilleur que tu le crois. Il se contente d’un regard, d’un soupir d’amour » La petite Thérèse de Lisieux

« Jamais paroles plus tendres, plus mélodieuses, ne sont venues réjouir mon âme, l’ascenseur qui doit m’élever jusqu’au Ciel, ce sont vos bras, ô Jésus ! Pour cela je n’ai pas besoin de grandir, au contraire il faut que je reste petite, que je le devienne de plus en plus. Ô mon Dieu, vous avez dépassé mon attente et moi je veux chanter vos miséricordes. » La petite Thérèse de Lisieux

 

CATECHESE

Lors de sa catéchèse adressée aux diocèses de Bayonne et de Créteil, Mgr Denis Moutel, évêque de St-Brieuc, a rappelé combien il estimportant de dire aux jeunes d’être attirés par les belles choses qui se passent dans le monde. Il n’y a pas que le déroulé des malheurs énoncés dans les media.

Face aux tentations, que les jeunes dressent le bouclier de leur foi, avec le glaive de la parole de Dieu.

Afin d’attirer les jeunes dans les paroisses, il propose aux prêtres de son diocèse qu’à chaque messe, ce soit une personne de moins de 20 ans qui lise soit la 1ère lecture, la 2nde lecture ou le psaume. Et surtout, que chaque servant d’autel se souvienne en rentrant du pèlerinage :

« Etre chrétien, c’est avoir les pieds ancrés sur terre et les yeux levés au ciel !»

 

PROGRAMME DU PELERINAGE

RICHE EN PRIERE ET EN ENSEIGNEMENT

 

Chaque pèlerin avait un sac comprenant :

- un livret, un cheich blanc avec le logo du jubilé de la miséricorde

- une créanciale

- un flambeau (pour la procession mariale)

- une veilleuse (pour la célébration de la réconciliation)

 

Lundi 24 octobre 2016 :         Marie, mère de miséricorde

 Chants d’accueil dans la joie

Message du pape en video

Témoignages de personnes ayant vécu la miséricorde de Dieu

Eucharistie nationale présidée par Mgr Jacques HABERT, évêque de Séez, et chargé des servants d'autel à la commission épiscopale pour la liturgie et la pastorale sacramentelle

Veillée mariale (procession aux flambeaux)

 

Mardi 25 octobre 2016 :         Jésus, visage de la miséricorde

   Prière et lecture  d’Evangile à l’hébergement

Catéchèse de Mgr Moutel, Evêque de Saint-Brieuc sur la miséricorde dans le service d’autel

Eucharistie nationale présidée par Mgr Denis MOUTEL

Découverte du Pavillon des missions avec une sœur du Burkina faso

Procession du saint-sacrement dans le sanctuaire, adoration

Temps en province

 

Mercredi 26 octobre 2016 :    Le Père, riche en miséricorde

 Prière et lecture d’Evangile à l’hébergement

Témoignage d’un prêtre sur sa vocation

Eucharistie nationale présidée par Mgr Stanislas LALANNE, évêque de Pontoise

Découverte du message de Lourdes « Dieu est Amour et Il nous aime tels que nous sommes »

Sacrement de la réconciliation présidé par Mgr Nicolas SOUCHU, évêque auxiliaire de Rennes

Temps festif et musical avec Laurent GRZYBOWSKI, chanteur chrétien

 

Jeudi 27 octobre 2016 :          Être témoin de la miséricorde

Prière et lecture d’Evangile à l’hébergement

Passage de la Porte Sainte

Eucharistie nationale d’envoi présidée par Mgr Jacques HABERT