Un anniversaire pascal pour l'évêque !

Un anniversaire pascal pour l'évêque !

 

Surprise pour Mgr Aillet le 17 avril dernier, jour de ses 60 ans: 600 personnes l'attendaient au lycée Immaculée Conception de Pau pour lui souhaiter un bon anniversaire

« Tu verras, l'épiscopat, c’est le Thabor (lieu de la Transfiguration) et le Golgotha (lié à la Croix)». C’est sur ces paroles, citant son père spirituel, et extrêmement ému au point d’interrompre son discours, que Mgr Marc Aillet a choisi de remercier les centaines de diocésains venus l’accompagner pour ce changement de dizaine. « Je suis heureux que ce soit davantage le Golgotha car j’aime me rappeler les paroles de l’ordination « conformez votre vie à la croix du Seigneur ». C’est ma plus grande joie de participer à sa mort sur la croix. Mais aujourd’hui, c’est plutôt Thabor! ». Dans son discours d’accueil, Patrick Theillier déclarait avec humour: « heureusement que vous avez choisi de venir au monde le 17 avril 1957! Sinon, l’anniversaire de vos 60 ans aurait pu tomber un mercredi des Cendres ou un Vendredi Saint! Comment alors le fêter? ».

Grand soleil et bonne humeur dans le magnifique parc de l’Immac (Lycée collège Immaculée Conception, Pau) où les élèves de la section Hôtellerie Restauration avaient réalisé de splendides gâteaux, pour certains décorés de fraises « parce que l’évêque ramène trop la sienne? » a plaisanté Monseigneur! La chorale d’Afrique et des Îles de la paroisse Sainte Thérèse assurait une ambiance musicale aussi chaude que la température. On se serait cru à une vraie fête de famille et sans doute est-ce ainsi que le voyaient les participants: « c’est pour moi un guide dans la foi » disait celui-ci et cette autre « nous sommes là pour l’entourer de notre affection et saluer le courage qu’il a dans tout ce qu’il fait ». Également présentes, une centaine de personnes environ, les communautés chaldéenne, syriaque mais également des Egyptiens, des Irakiens réfugiés de Bagdad, Mossoul, Qaraqosh pour lesquels  Mgr Marc Aillet déploie son aide. La journée s’est terminée à la chapelle avec la chorale de l’Immac. « Christ est ressuscité, Il est vraiment ressuscité »ont repris les diocésains. 

                               

                   Marie-Pascale Ollivier (article paru dans "L'Eclair des Pyrénées" du 21 avril 2017)