Imprimer cette page

Appel pour la célébration des messes à des intentions particulières

Appel pour la célébration des messes à des intentions particulières

Pourquoi célébrer une messe pour ceux qui sont morts ?

Pourquoi prier pour ceux qui ne sont plus parmi nous ?

La grande fête de la Toussaint et le lendemain de celle-ci, la commémoration des fidèles défunts, sont un moment privilégié pour redire toute l’importance que l’Église accorde à la célébration de messes à des intentions particulières pour des vivants ou pour des morts. Je lance un appel pressant à tous les prêtres du diocèse, leur demandant par tous les moyens de refaire une catéchèse qui rappellera aux fidèles laïcs combien cette pratique est essentielle pour manifester notre foi en la grâce particulière liée à la célébration du sacrifice du Christ, cette grâce rédemptrice permettant d’entrer toujours plus avant dans la vérité de foi que représente la communion des Saints ; là est notre Espérance et une manière de vivre la Charité.

L’Église catholique croit en la prière d’intercession pour les défunts puisque l’Église du Ciel, l’Église du Purgatoire et l’Église militante terrestre ne forment qu’un seul Corps, le Corps mystique du Ressuscité ; il n’y a donc qu’une seule Église. Tous les membres de ce corps sont liés les uns aux autres et chacun selon l’état qui est sien doit agir pour le Salut des autres. Au Paradis, les saints qui contemplent le Seigneur intercèdent pour nous et pour les âmes du purgatoire. En ce bas monde, nous devons garder au cœur le fait qu’Aimer en vérité ceux qui nous ont quitté ne doit pas en rester à un simple souvenir affectif, bien que parfaitement légitime, mais doit aller jusqu’à la prière. Cette dernière manifeste l’Esperance théologale qui nous invite à confier l’Âme des chers disparus au Père par le Ressuscité de Pâques ; le sommet de cette prière étant la célébration eucharistique. Il en va exactement de même lorsqu’il s’agit de confier au Seigneur des intentions particulières concernant des vivants (action de grâce, demandes de tous ordres…). Evidemment que chaque messe est célébrée pour tous les vivants et défunts mais cela n’exclut pas la légitime intention particulière avec comme unique perspective le Salut des Âmes. 

Abbé François Bisch, Vicaire Général.

  • Ecouter l'entretien avec l'abbé François Bisch réalisé par Radio Lapurdi Irratia :

Vous allez aimer...