"Veillées pour la Vie" le 1er décembre

"Veillées pour la Vie" le 1er décembre

"La défense de la vie à naître est intimement liée à la défense de tous les droits humains".

C'est ce qu'ose rappeler, contre vents et marées, le pape François qui ajoute: "Elle suppose la conviction qu'un être humain est toujours sacré et inviolable, dans n'importe quelle situation et en toute phase de son développement" (Exhortation apostolique "La Joie de l'Evangile" du 24 novembre 2013).

Cet enseignement s'inscrit naturellement dans la continuité de ses prédécesseurs, en particulier saint Jean-Paul II qui affirmait dans l'encyclique Evangelium vitae (1995): "On doit commencer par renouveler la culture de vie à l'intérieur des communautés chrétiennes elles-mêmes... Une grande prière pour la vie, qui parcourt le monde entier, est une urgence"... et le pape Benoît XVI qui célébrait, le 27 novembre 2010, aux premières vêpres du premier dimanche de l'Avent, une "veillée pour toute vie humaine naissante" en demandant que "tous les évêques diocésains de chaque église particulière président des célébrations analogues, impliquant les fidèles dans leurs paroisses, leurs communautés religieuses, leurs associations et leurs mouvements"...

Depuis 2010, de nombreuses "veillées pour la Vie" sont ainsi organisées de par le monde.

Dans notre diocèse, une veillée pour la Vie, présidée par Mgr Marc Aillet, aura notamment lieu, à Bayonne, à l'église Saint Amand (avenue du Maréchal Soult) samedi 1er décembre à 20h, avec Adoration du Saint Sacrement méditée suivie, pour ceux qui le souhaitent, de l'office de complies.

Une "veillée pour la Vie" qu'organisent conjointement l'Association Familiale Catholique de la Côte basque et l'association "Naissance et Vie 64" aura également lieu samedi 1er décembre à Urrugne, à l'église Saint Vincent (place René Soubelet) de 18h à 18h45 (c'est-à-dire avant la messe à laquelle ceux et celles qui le souhaitent pourront rester).