L’Eglise bousculée, un risque ou une chance ?

L’Eglise bousculée, un risque ou une chance ?

Session interdisciplinaire de l’Antenne de Théologie des Pays de l’Adour (A.T.P.A.) les 25 et 26 janvier 2019 à Dax : écouter les interventions.

  • « Vogue la barque, souffle l’Esprit ! Approche néo-testamentaire d’une Eglise bousculée ».

Abbé Michel Garat, bibliste et curé de la Paroisse saint Vincent de Paul – Bayonne.

 

  • « Faire confiance à l’Eglise ? »

Abbé Louis-Marie Rineau, prêtre de la Fraternité Saint Thomas Beckett, professeur de théologie morale au séminaire de Bayonne, directeur de l’A.T.P.A.

 

  • « Eglise bousculée ? Un essai de discernement pour suivre le Christ ».

Frère Vianney Deslandres, moine olivétain à l’abbaye de Maylis, professeur de théologie spirituelle.

 

  • « Les exercices spirituelles d’Ignace de Loyola, un chemin de liberté ».

Maite Irazoqui, engagée dans une équipe Coteaux Païs à Bayonne.

 

  • « Questions de bioéthique, soins palliatifs : n’ayez pas peur ! (Jean-Paul II) ».

Docteur Georges Lannusse-Cazalé, médecin généraliste retraité.

 

  • « Deux évêques dans une Eglise en crise : Cyprien de Carthage (IIIe s.) et Grégoire de Nazianze (IVe s.) : les fondements de leur ecclésiologie.

Isabelle Pommel, docteur en théologie, maîtrise en histoire.

 

  • « Les institutions de l’Eglise entre stabilité et ouverture : une dynamique difficile aujourd’hui ».

Mgr Jean Passicos,  ancien professeur de droit canonique à l’Institut Catholique de Paris.

 

  • « L’Eglise visible et invisible selon Jacques Maritain ».

Marc Conturie, professeur de philosophie.

  • « Quelle(s) porte(s) pour entrer dans l’Eglise bousculée ? »

Mgr Nicolas Souchu, évêque d’Aire et Dax.

 

Vous pouvez lire un compte rendu et voir des photos de cette session sur le site de l'Antenne de Théologie des Pays de l'Adour.