Rencontre du parcours Cleophas sur le service

Rencontre du parcours Cleophas sur le service

Les 7 et 8 mars derniers, les personnes qui suivent le parcours Cléophas (parcours sur deux ans pour devenir disciples missionnaires) se sont retrouvées à Lourdes pour une rencontre sur le thème du service envers les plus pauvres.

Pour cette deuxième année de parcours, nous travaillons davantage sur la mission : comment être missionnaires maintenant que nous sommes davantage disciples. Nous essayons de vivre l'invitation du pape François (n°24, gautate et exultate) « laisse toi transformer, laisse toi renouveler par l'Esprit pour que cela soit possible [reconnaître le message de Jésus que Dieu veut délivrer au monde par ta vie] et qu'ainsi ta belle mission ne soit pas compromise. »

La rencontre de mars avait pour thème : le service, un des cinq piliers pour qu'une action soit missionnaire (Prière - Formation - Évangélisation - Service – Fraternité).

Ces 24 heures hors de notre quotidien, vécues à la cité St Pierre à Lourdes, nous ont permis de rencontrer divers témoins du service du plus pauvre : se rendre disponible aux fragilités qui nous entourent dans notre quotidien pour aimer et faire connaître le Christ. Le père Horacio Brito, ancien recteur des sanctuaires et actuel aumônier de l'hospitalité, nous a aidés à entrer dans le sens de ce service par l'enseignement et l'exemple de Ste Bernadette.

Ces différents temps d'enseignement et de rencontres nourrissent notre foi et nos prières afin de nous laisser façonner par l'Esprit Saint pour devenir plus fécond dans notre vie. Marie nous guide et nous accompagne tout au long de ce parcours et nous avons pu nous remettre entre ses bras devant la grotte.

 

TEMOIGNAGES

Intervention du P. Britto

Les critères du service : Bien s'approcher d'une chair qui souffre c'est ouvrir le coeur. Le coeur est le centre où nous prenons nos décisions intimes.Se laisser toucher, savoir faire le bon choix, réponse à un appel, je suis disponible, tu peux compter sur moi. Ouvrir le coeur d'une manière apaisée et non agressive, mais c'est aussi donner une orientation à notre vie. Demander à l'Esprit Saint de nous aider....afin d'être au service de tous ceux qui souffrent et tous ceux qui sont malheureux. SAVOIR ECOUTER, NE PAS JUGER.AIMER TOUT SIMPLEMENT. Bernadette Kohut-Svelko

 
Trois méditations nous ont été  proposées.
1) Le sens du message de Lourdes.
2) A partir de ce message, comment se mettre au service du frère et de la soeur.
3) Dans le service, comment  ajuster la bonne distance et savoir se retirer ?
Ses méditations, étaient entre coupées d'une question récurrente : " ça va... ?"
Nous, ça va bien, et nous remercions l'abbé Britto de nous avoir éclairés par ses méditations tout á fait passionnantes. Céline Hernandez

 

Atelier découverte du Cenacolo

Le Cenacolo est le lieu de l'accueil, de la fraternité, le lieu où se vit chaque jour "rien n'est impossible à Dieu". Teddy et Pierre-Marie nous ont parlé de leurs blessures profondes et de leur résurrection. Car c'est bien de cela dont il est question. Au Cenacolo, l'être blessé revient à la vie grâce à la fraternité, la prière, le travail et soutenu par la Providence. Oui, Jésus est là au sein de la communauté et réalise des miracles, quotidiennement. Corinne Fayet

Voici ce que j'ai retenu de cette si belle rencontre: en toute simplicité j'ai été touchée par les paroles des deux jeunes hommes qui nous ont accueillis. Une  fraternité qui respire l'amour pour son prochain, leur façon d'être au service et à l'écoute de l'autre. Faire tomber ses maques pour pouvoir avancer dans la vie, cette honnêteté qu'ils ont envers soi-même et envers les autres est une belle école de la vie. La façon qu'ils nous ont montré comment se dépouiller pour mieux servir, pour mieux relever celui qui est faible à ce moment. Pour cela il faut une bonne dose d'humilité et d'amour pour que l'entraide puisse exister. Une vrai école de la vie où le Christ est central et un vrai roc dans leur vie. Leur vie respire la sérénité et on ressent leur bonheur d'être uni au Christ et leur union entre frères. Si besoin il y en a toujours un qui vient relever l'autre ou qui est là pour l'encourager. La devise de Sr Elvira: aimer, aimer, aimer et servir. Cela veut tout dire, avec une devise pareille nous pourrons déplacer des montagnes ! Eux ils le démontrent si bien, ils aiment, ils affrontent, ils surmontent et ils rendent grâce. Quelle belle victoire ! Merci à l'équipe de Cléophas d'avoir pu me permettre de découvrir toutes ces personnes au service des autres. C'est très enrichissant et me donne encore plus envie d'aimer, d'aimer, d'aimer et de servir !!! Chantal Dufour

 

Atelier Cité Saint-Pierre

Si vous ne pouvez pas être capable de grandes choses, cet article est pour vous. Beaucoup de nos frères et sœurs vivent des appels admirables qui nous semblent hors de portée. Ne soyons pas chagrinés : il nous reste les lèvres et les yeux pour sourire, les mains et les pieds pour rendre de petits services et notre cœur pour aimer. N’est-ce pas là l’essentiel ? Sainte Bernadette disait d’elle-même qu’elle était ce balai qu’on range derrière la porte après chaque usage. Mais si ce balai a su balayer la tristesse, la solitude, l’indifférence, alors tout change ! C’est ce que nous avons pensé vivre à la Cité Saint Pierre de Lourdes avec les bénévoles : décorer la table peut paraître petit, mais c’est si grand et si beau un cœur qui soudain se sent touché et accueilli. Ces fleurs sont pour moi… Cette attention est pour moi… Je suis donc aimable. Regarde Seigneur, ces sœurs et ces frères qui déjeunent, fais-leur ressentir qu’ils sont véritablement aimés de Toi, qu’ils ont du prix à Tes yeux ! Et qu’ils entrent dans Ta joie, comme Tu nous fais participer à la tienne. Mireille Ok

 

Atelier sur la catéchèse spécialisée

L'Esprit Saint souffle en permanence sur nous.

 Il sait lui que nous sommes faits pour la tâche à laquelle Il nous appelle.

Comme Jonas, la première attitude est de repousser cet appel.

Mais, Dieu attend patiemment le moment propice où nous répondrons présents.

Malgré, les aléas de la vie, comme Paul et Mauricette nous nous engagerons.

Notre coeur répondra à son Amour Tout PUISSANT à sa Miséricorde

Et comme Lui, nous nous tournerons vers ceux qui en ont besoin.

"Heureux les pauvres de coeur, car le royaume des Cieux est à eux". Nadine Loumiet

 

Chapelet à la grotte

" Sur les pas de Sainte Bernadette". Nous nous sommes réunis devant la grotte où nous avons reçu notre chapelet de disciple missionnaire. Ces chapelets tout en couleur (une couleur par dizaine, une par continent) manifestent l'universalité de la mission.  Nous avons prié tous ensemble offrant nos salutations à la Vierge de Massabielle dans les mystères joyeux de l'Evangile. Nous avons prié devant et avec Marie ce chapelet, une façon de nous mettre sur les pas de Sainte Bernadette lors de sa première rencontre avec l’Immaculée Conception le 11 février 1858. Rémy Ok