"Appelés, consacrés et envoyés"

"Appelés, consacrés et envoyés"

Editorial de Mgr Marc Aillet paru dans la revue diocésaine "Notre Eglise" d'octobre 2019

En ce début d’année pastorale, je tiens à remercier tous ceux qui ont entendu l’appel que j’ai lancé, il y a quelques mois, à renforcer notre détermination à prier pour les vocations sacerdotales, et à prier quotidiennement, en particulier après la célébration de la Messe. C’est en effet après avoir institué l’Eucharistie et alors que le cénacle résonnait encore des paroles de la première consécration, que Jésus déclarait à ses apôtres : « Tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donnera » (Jn 15, 16). Ajoutez à cela la prière et l’offrande de nos malades qui touche assurément le cœur de Dieu. Je pense à Anne-France, la maman d’un de nos séminaristes, qui est partie pour la Maison du Père le 3 septembre dernier, au terme d’une longue maladie : elle a offert ses épreuves pour les vocations et très spécialement pour les vocations sacerdotales du diocèse de Bayonne. Dans une lettre bouleversante adressée à ses enfants « avant de quitter cette terre », elle écrit : « Quand on aime la messe… on aime les prêtres !! On est transporté de reconnaissance pour le don de leur vie qu’ils ont fait pour donner Jésus à leurs frères. On aime d’un amour surnaturel TOUS les prêtres, on demande à la Sainte Vierge Mère de tous les prêtres, d’enlever de notre cœur toute critique, toute trace de fiel et de les remplacer par l’amour, l’esprit de sacrifice et le jeûne pour obtenir de saints prêtres et de saints évêques. Bref, on supplie le Bon Dieu (tous les jours !) de nous donner des prêtres et de susciter des vocations sacerdotales et religieuses, à commencer chez nous dans nos familles et nos paroisses ». Quand le Ciel et la terre conjuguent leurs efforts, le Seigneur exauce la prière de ses enfants : c’est ainsi que nous avons eu la joie d’accueillir, à la rentrée, six jeunes en Propédeutique. Tout cela pour vous exhorter à poursuivre votre effort de prière quotidienne pour les vocations : c’est le seul moyen que le Seigneur nous a recommandé dans l’Evangile : « La moisson est abondante et les ouvriers peu nombreux. Priez donc le Maître de la moisson d’envoyer des ouvriers pour sa moisson » (Mt 9, 37-38).

Parce que le Seigneur prend lui-même soin de son peuple, des prêtres, originaires d’autres diocèses et continents, sont venus renforcer notre presbyterium et nous voulons les en remercier chaleureusement. Je ne sais pas si nous mesurons la grâce qui nous est faite de pouvoir compter sur d’autres Eglises pour que nos paroisses ne restent pas sans prêtres. Si nous rendons grâce pour leur générosité missionnaire, nous avons bien conscience toutefois que ce ne peut être qu’une solution d’appoint et que nos communautés doivent pouvoir elles-mêmes engendrer des vocations pour le service de notre Eglise de Bayonne, Lescar et Oloron.

Notre année pastorale a commencé sous le ciel de Lourdes avec le traditionnel pèlerinage de l’HBB, qui a rassemblé encore cette année 470 malades et 1200 hospitaliers, dont 200 jeunes de nos établissements scolaires. Nous étions au moins 4000 pour la journée diocésaine de ce pèlerinage, le dimanche 15 septembre. Ce fut un moment fort de notre vie diocésaine où la ferveur et la communion entre les générations, les malades et les bien-portants, les prêtres, les consacrés et les laïcs, les diverses provenances géographiques et approches pastorales, étaient palpables.

En ce mois d’octobre, que le Pape François a voulu consacrer à la Mission, nous repartons pleins d’enthousiasme pour faire de nos paroisses des communautés recentrées sur le Christ, par la prière, la formation et la fraternité, et en sortie missionnaire, par le service et l’évangélisation. Le parcours Cléophas, qui inaugurera une deuxième promotion ce mois-ci, fait le plein avec plus de 50 candidats : merci Seigneur de confirmer notre élan missionnaire !