Imprimer cette page

Rassemblement des 6èmes: " Tous appelés à la sainteté ! "

Rassemblement des 6èmes: " Tous appelés à la sainteté ! "

« Tous appelés à la sainteté ! »… Tel était le thème, audacieux, de la "journée des 6èmes" du samedi 30 novembre.

Ce rassemblement qui avait lieu à l’Institut Saint Dominique, à Pau, était organisé, comme chaque année, par le service diocésain de la catéchèse.

Moins nombreux peut-être que l’an dernier, les collégiens présents ce jour-là et leurs accompaganteurs étaient néanmoins 400. Et malgré la pluie presque incessante, c’est dans la bonne humeur que tous ont pris part aux activités qui leur étaient proposées.

Immédiatement pris en main par « Palavra viva » pour une répétition du chant de la journée (« Comment ne pas te louer »…) et stimulés par les mots d’accueil de l’abbé Jean Bernard Hayet (délégué épiscopal au service de la catéchèse) et de Mgr Aillet, les participants se sont ensuite succédé, le matin puis l’après-midi, dans quatre ateliers centrés sur la vie d’un saint :

-le « jeu du béret » animé par plusieurs séminaristes à partir de questions relatives… à la vie des saints.

-l’atelier animé par l’abbé Hayet avec la projection d’un film (suivie d’un questionnaire) sur la vie et la mission de sainte Jeanne d’Arc, qui fut canonisée par Benoît XV en mai 1920.

-l’atelier intitulé « Moi, saint ? » animé par Sœur Brigitte, de la Famille Missionnaire de Notre-Dame de Biarritz, autour de la vie édifiante de Carlo Acutis, jeune catholique milanais mort d’une leucémie en 2006 à l’âge de 15 ans, que l’Eglise n’a pas encore béatifié mais qu’elle a proclamé « vénérable » (ou « serviteur de Dieu ») en 2018.

-enfin, l’atelier de témoignage d’un prêtre et d’une religieuse (en l’occurrence Carlos et Odette, de la communauté des Béatitudes) et surtout, de Mgr Aillet, qui après avoir évoqué l’éclosion de sa vocation, sa vie de séminariste et de prêtre, ou plus brièvement, sa mission d’évêque, prit le temps de répondre aux nombreuses questions de ses jeunes auditeurs.

A l’issue de la photo de groupe (quelque peu compromise par la pluie), c’est par un temps d’adoration eucharistique particulièrement recueilli que s’est achevée cette rencontre.

L’observateur que j’étais ce jour-là ne peut qu’être frappé par l’empressement, la soif d’apprendre et de comprendre, puis en fin de journée, l’enthousiasme de ces jeunes qui ne sont plus des enfants, qui ne sont pas encore des adolescents, mais qui déjà, s’interrogent sur le sens à donner à leur vie.

Quant aux adultes qui les accompagnaient, tous ou presque se félicitaient de la bonne organisation de cette rencontre et des fruits spirituels qui en résulteront sans nul doute.

ÉCOUTER LES TÉMOIGNAGES 

 

 

 

 

Vous allez aimer...