Denier de l'Eglise : donnez en 2020 !

Denier de l'Eglise : donnez en 2020 !

En ces derniers mois de l'année, il est crucial pour le diocèse de recevoir les dons des fidèles afin de pouvoir assurer la rémunération des prêtres et salariés. Or à ce jour il manque à peu près la moitié du montant annuel attendu. C'est pourquoi un appel est lancé à tous les fidèles qui le peuvent pour donner au Denier.

"Chers amis donateurs,

L’Eglise catholique, qui ne reçoit aucune aide financière de l’Etat ni du Vatican, ne vit que de dons.

C’est donc avec un immense sentiment de gratitude que je tiens à remercier chacun d’entre vous pour la générosité avec laquelle il participe, parfois depuis des années, au « Denier de l’Eglise ».

Comme vous le savez, c’est le Denier de l’Eglise qui permet au diocèse de subvenir aux besoins des prêtres et des laïcs en mission ecclésiale, d’accompagner le plus dignement possible les prêtres âgés, et d’assurer la formation des séminaristes, qui sont nos futurs prêtres.

En d’autres termes, c’est votre engagement qui permet à l’Eglise d’accomplir ou de poursuivre, avec amour et avec zèle, la mission que le Christ lui a confiée : l’annonce de l’Evangile, mais aussi, le service des pauvres et des plus démunis… Ce sont les efforts auxquels vous consentez qui donnent aux prêtres, aux laïcs salariés et à de nombreux bénévoles les moyens de répondre aux besoins et aux attentes des fidèles (catéchèse, aumôneries, enseignement, formation, pèlerinages, œuvres caritatives, etc.) et de les accompagner au long des étapes les plus importantes de leur vie (baptême, communion, mariage, funérailles…).

Dans le contexte si particulier de crise sanitaire, mais aussi, de crise économique, sociale et politique qui est le nôtre, la présence et l’annonce prophétique de l’Eglise sont et seront plus que jamais nécessaires.

C’est la raison pour laquelle je sais pouvoir compter sur votre générosité et votre fidélité.

Soyez assurés de ma prière pour vous et pour chacun de ceux qui vous sont chers, et que Dieu vous bénisse".

Mgr Marc Aillet

 

Je donne au Denier

 

Les paroisses aussi ont grandement souffert du confinement. Quêtes, casuels et offrandes ont fait défaut, ne leur permettant pas de couvrir leurs frais de fonctionnement. Si vous souhaitez donner à votre paroisse, en "remplacement" de votre offrande à la quête, vous pouvez le faire en ligne :

 

Ecouter l'interview de Philippe Long, économe diocésain :