La Croix de Mouguerre profanée

Communiqué de Mgr Marc Aillet - 25 septembre 2013

Depuis lundi, rapportent la presse et les medias du 25 septembre, la très emblématique « Croix de Mouguerre » gît sur le sol après avoir été délibérément arrachée de son socle.

Il s’agit là d’une atteinte inadmissible au patrimoine culturel de la commune de Mouguerre (dont le maire a fort justement décidé de porter plainte) mais aussi du Pays basque. A ce titre, je partage l’émotion des habitants de la commune et de la région, comme je m’associe pleinement à l’indignation et à la tristesse que beaucoup d’entre eux peuvent ressentir.

Un tel acte de vandalisme qui s’en prend à la Croix, symbole par excellence de la foi des chrétiens, constitue manifestement une profanation dont le nombre et la fréquence ne font hélas qu’augmenter en France (en 2012, 667 atteintes à des sites religieux ont été dénombrées par le Ministère de l’Intérieur, dont 543 qui concernent des sites chrétiens). C’est une situation à laquelle ni les croyants, quels qu’ils soient, ni l’ensemble de nos concitoyens qui sont légitimement attachés au respect de la liberté et des convictions religieuses de chacun, ne peuvent ni ne doivent se résigner.

+ Marc Aillet,
évêque de Bayonne, Lescar et Oloron
Le 25 septembre 2013.