Catéchiste relais: pour qui ? Pour quoi ?

Catéchiste relais: pour qui ? Pour quoi ?

Véritable second dans l’équipage du caté de la paroisse, le catéchiste relais prête main forte au curé pour lui permettre de tenir la barre et de garder le cap

 

Comment devient-on catéchiste relais ?

C’est le curé de la paroisse, qui appelle un membre de son équipe de caté à cette mission de catéchiste relais, pour une durée déterminée. C’est lui, qui la rendra visible au sein de l’équipe des catéchistes et de la communauté paroissiale.

Quels seraient les qualités et les engagements requis pour cette mission de catéchiste relais ?

Cette mission nécessite une concertation permanente avec le curé de la paroisse pour servir au mieux la catéchèse et les catéchistes. Cette responsabilité demande de la disponibilité, notamment pour participer au conseil pastoral afin que la catéchèse soit visible et participe à la vie de la paroisse. Pour répondre à ces différentes exigences, il est appréciable que le catéchiste relais ait le sens de l’organisation.

Quelle est la mission d’un catéchiste relais ?

Soumis à l’aval de son curé, dans une relation de confiance et de respect réciproque, le catéchiste relais tient un rôle clé de coordination de la catéchèse dans la vie paroissiale et diocésaine : il assure le lien entre le curé, le premier catéchiste de la paroisse, et tous les catéchistes. Son rôle est aussi de fédérer l’équipe des catéchistes. Il est donc nécessaire aussi de rester à l’écoute de chacun.

Il reste attentif aux diverses problématiques liées au catéchisme dans sa paroisse et partage ses observations au curé en vue d’améliorer ou de mieux répondre aux attentes des catéchistes et des familles, qu’elles soient déjà membres de la paroisse ou plus éloignées de l’Eglise. Il œuvre, sous l’égide du curé, à la mission pastorale avec le souci permanent d’annoncer l’Evangile.

A la demande du curé, il peut le décharger des aspects logistiques et administratifs. Le curé a donc la possibilité de s’appuyer sur cette aide qui permet une plus grande anticipation dans l’organisation des événements, qui optimise aussi leur réalisation et contribue à établir un climat plus serein dans la vie de la paroisse.

Le catéchiste relais diffuse les formations proposées par le Service Diocésain et encourage la participation des autres catéchistes en pouvant notamment initier une organisation commune. Il est attentif à se former lui-même et à avoir une vie de Foi qu’il peut partager avec son équipe.

En lien avec le Service Diocésain, il est appelé à approfondir le parcours de caté proposé sur la paroisse afin d’accompagner les autres catéchistes dans son utilisation.

Il veille à la qualité et au suivi des réunions de parents.

Il se tient informé des propositions des mouvements de jeunes sur le diocèse.

Il porte attention aux familles qui ont besoin d’une catéchèse personnalisée.

Sur quelles aides peut-il compter ?

Le premier soutien sur lequel le catéchiste relais peut compter est le curé qui est le premier catéchiste de sa paroisse car tous deux forment un binôme. Le service diocésain de la catéchèse reste à la disposition de toutes les demandes des catéchistes relais et des curés de paroisse. Les catéchistes sont invités par le SDC à se réunir deux fois par an pour recueillir leurs remontées-terrains et accueillir leurs demandes. C’est à l’appui de ces retours que le SDC construit les formations proposées pour l’année suivante. Il est donc, de fait, aussi un soutien précieux pour le Service Diocésain. Nous profitons donc de cette fenêtre pour remercier chaleureusement tous les catéchistes relais de notre diocèse !

Rédigé par le Service Diocésain de la Catéchèse

 

Témoignage de Suzie Langlois: Un appel à aller plus loin

Je me souviens très bien du premier texte d’Évangile que nous avons travaillé au Cfacc en 2011, qui m’avait touchée en plein cœur : Lc 5,4 « Avance en eau profonde ». La petite catéchiste ressentait dans son cœur que Jésus voulait qu’elle avance plus loin et se laisse modeler par sa main divine.

Aimer Jésus et Marie, les servir chaque jour en aimant l’Église dans son ensemble.

Servir et aider sont deux moyens d’aimer pleinement les frères et sœurs que le Seigneur met sur ma route. Je voudrais tant que les enfants qui me sont confiés, perçoivent l’Amour qui vient de Jésus, la force et la joie que cet Amour me donne… « Seigneur rends moi transparente pour qu’ils Te voient à travers moi !»

Dans le cadre de ma mission de catéchiste relais, je mets toute mon ardeur à aider le prêtre, toujours très pris par de multiples tâches, si je peux alléger son travail en organisant, en réfléchissant à toute la mise en œuvre de terrain, j’aide du même coup les catéchistes, qui travaillent pour certaines, et apprécient que tout soit préparé. Nous avons peu de réunions mais partageons par téléphone quand c’est nécessaire. Je crois que nous formons une bonne équipe.

J’ai toujours été « chef d’orchestre » dans les différents postes qu’on m’a confiés ; aidée et nourrie par la prière, la parole et les sacrements, j’ai la grâce d’être multi fonctions et de me sentir à l’aise partout, éclairée par un tas d’idées qui viennent suppléer au manque de moyens...

Être le relais entre le service diocésain de la catéchèse et la paroisse est plutôt agréable car je ressens chez nos sœurs de Bayonne la même motivation : Servir et aider. Les rencontres diocésaines sont très intéressantes car elles me permettent de rencontrer d’autres catéchistes et de partager nos différents problèmes mais aussi nos joies.

« Merci Seigneur de m’avoir posée dans le Diocèse de Bayonne, avec à sa tête un serviteur plein d’Esprit Saint et de bienveillance pour ses enfants. Accorde-moi la grâce d’être à la hauteur de la mission que Tu m’as confiée, aussi longtemps que Tu le voudras. Marie notre Mère, étendez votre grand manteau protecteur sur tous vos enfants, nous en avons tant besoin...

 

Autres témoignages de catéchistes relais

"J'aime organiser, téléphoner, faire des courriels et lettres. Afin que les catéchistes et le prêtre soient sereinement plongés dans leur ministère, je m'emploie à préparer le pèlerinage, les réunions, à répondre aux courriels et plus. Quelqu'un doit le faire, je peux, donc je fais. Et je suis contente quand l'équipe du caté et les parents apprécient."

Myriam Larroucau (Garlin)

 

"Il y a 8 ans, j’ai été appelée à rejoindre l’équipe de catéchèse de ma paroisse par notre défunt diacre Michel. Du scepticisme sur mes capacités à témoigner de ma foi, est apparu, avec le temps, un besoin profond de partager sur la vie de Jésus, de me retrouver avec les enfants qui, eux, m’aident à voir les choses d’une manière plus simple. Transmettre la foi est, pour moi, une mission indispensable pour que nous vivions dans un monde meilleur."

Martine Paris (St Palais)

 

"Une des joies du catéchiste relais c'est sûrement celle-là: témoigner dans notre "petite bulle" (la paroisse) que nous ne sommes pas seuls: il y a le Christ bien sûr, mais aussi son Eglise.
Dimension diocésaine de l'Eglise et votre visite aux fins fonds du Béarn en témoigne.
Mais aussi dimension paroissiale; les catéchistes d'aujourd'hui ont souvent "le nez dans le guidon":  gérer vie de famille, vie au travail et mission ecclésiale est une gageure. Et souvent elles n'ont qu'une idée partielle de ce qui se vit en paroisse.
La catéchiste relais peut faire le lien entre toutes ces dimensions.
Transmettre les informations reçues lors des rencontres diocésaines, participer au choix des documents catéchétiques...
Ou bien demander aux équipes du Rosaire de la paroisse de porter dans la prière les catéchistes, faire le lien entre les équipes liturgiques et les catéchistes pour les messes des familles, ou rappeler régulièrement qu'il y a un groupe de prière des mères qui porte aussi le souci de la catéchèse...
Prier, consoler l'une, encourager l'autre, donner des petits coups de main, et surtout se laisser émerveiller par ces petits signes du Don de Dieu que chacun a reçu."

Monique Hiere (Ger)

 

Renseignements: Service diocésain de la catéchèse, catechese@diocese64.org ou 05 59 58 47 56