Profanation de l'église Notre Dame de la Plaine à Billère

Communiqué de Mgr Marc Aillet

Dans la soirée du 9 mai, l’église de Notre-Dame de la Plaine a été vandalisée.

Si le tabernacle n’a pas été profané, une ou plusieurs personnes ont délibérément mis le feu à l’autel (dont la nappe et la partie supérieure ont été brûlés) ainsi qu’à la croix du sanctuaire. Le cierge pascal a été renversé et brisé. Des excréments ont même été trouvés près du baptistère…

Ce n’est pas la première fois que la paroisse est victime d’actes de profanation puisqu’en octobre 2010, le tabernacle de l’église Saint-Laurent avait été forcé et les hosties consacrées, jetées à terre.

Des actes de cette nature, qui s’en prennent aux symboles les plus explicites de notre foi, laissent hélas supposer qu’il ne s’agit pas uniquement d’actes de vandalisme, mais plus vraisemblablement, d’une manifestation de haine antichrétienne.

Une plainte ayant été déposée par M. l’abbé François Mata, curé de la paroisse Sainte-Marie de Billère, une enquête est en cours ; l’église de Notre-Dame de la Plaine sera donc fermée au public durant quelques jours.

Une Messe de réparation doit être célébrée par M. l’abbé François Mata aujourd’hui même (samedi 10 mai) à 18h30, à l’église Saint-Laurent ainsi que demain (dimanche 11 mai) à 10h30 à l’église Saint-François-Xavier.

Que les services de police et les pompiers qui se sont immédiatement rendus sur place, ainsi que le maire de la commune qui nous a soutenus, en soient vivement remerciés. Enfin et surtout, que les fidèles et les habitants de la paroisse de Billère sachent bien que je partage la peine et l’indignation qui sont les leurs et que je prie pour eux.

+ Marc Aillet, 

évêque de Bayonne, Lescar et Oloron,

le 10 mai 2014.

 

lire aussi:

- La Croix de Mouguerre profanée