Servir les malades pour servir Dieu

Du 19 au 22 septembre, l’Hospitalité Basco-Béarnaise (HBB) accompagnera comme chaque année des personnes malades et handicapées pour le grand pèlerinage diocésain à Lourdes. Portrait de son président : Gaëtan Hustaix, un homme dynamique et engagé.

 

Le service auprès des malades ? Il est tombé dedans quand il était petit. Un attachement à Marie, né et entretenu par des pèlerinages à Notre-Dame d’Abet pour ce Béarnais originaire de Lahontan, l’a très vite mené à Lourdes. Alors qu’il servait l’été au sein de l’Hospitalité Notre-Dame de Lourdes, Gaëtan Hustaix a découvert l’HBB et s’y est engagé en 1992, en même temps que son père. Une histoire familiale qu’il prolonge aujourd’hui puisqu’il est hospitalier* avec son épouse, rencontrée à Lourdes et elle-même au service des « jeunes handi ». Leur fille de 11 ans est également présente pendant ces quatre jours depuis l’an dernier à travers le « Pélésourire », pèlerinage adapté aux enfants d’hospitaliers, pendant que leur fils de 8 ans attend son tour avec impatience. « La transmission de la foi est quelque chose de très important à l’HBB » explique Gaëtan Hustaix. « Il y a d’ailleurs un fort esprit de famille dans l’association ». Un esprit de famille et une forte unité, pour une des rares associations véritablement basco-béarnaise, qui va bientôt fêter ses 70 ans.

Président de l’HBB depuis six ans, Gaëtan Hustaix a travaillé comme ses prédécesseurs à cette unité, et se réjouit de la cohésion et de la solidarité qui existe entre les différents secteurs, dans le mélange des milieux professionnels et des générations. « Etre Président, c’est beaucoup d'investissement mais c’est une très belle aventure humaine et spirituelle.  Et j'ai la chance de pouvoir m'appuyer sur un bureau très investi, sur des personnes qui me suivent mais savent aussi me dire non ! » Il faut dire que ce bourreau de travail, qui se décrit lui-même comme un « fonceur », dort 5 heures par nuit et gère en même temps une entreprise de plâtrerie-peinture de 17 personnes dans l'agglomération paloise, même si sa famille demeure sa priorité.

Pendant le pèlerinage diocésain, ses responsabilités l’empêchent de vivre pleinement en pèlerin, alors il n’hésite pas à aller régulièrement àLourdes pendant l’année pour se recueillir. Du 19 au 22 septembre, il sera là pour servir les malades et les hospitaliers, pour que tous puissent vivre leur pèlerinage sereinement. Gaëtan Hustaix souligne aussi la richesse du contact avec les plus fragiles. Il raconte notamment comment nombre d'hospitaliers éloignés de Dieu et de l'Eglise sont simplement venus pour aider, pour servir. La rencontre avec le petit, le fragile a souvent étéàla source d'un nouveau cheminement spirituel. « L'HBB permet de mettre des personnes malades et handicapées, mais aussi des hospitaliers en présence de Dieu. La suite appartient à l'Esprit Saint !» conclut Gaëtan Hustaix. C’est pour cela qu’il compte bien rester hospitalier après 2017, lorsqu’il passera la main pour la présidence de l’association. Parce que pour lui, servir les plus faibles, c’est servir Dieu.

*hospitaliers : bénévoles qui accompagnent les malades

Toutes les informations concernant ce pèlerinage sont ici!