Inondations en Pays-basque: le bilan du Secours Catholique

Depuis le 5 juillet dernier où de graves inondations touchaient St Palais et les communes avoisinantes, l’équipe locale du Secours Catholique épaulée par la direction Urgence France du Secours Catholique Caritas France tente d’apporter une aide adaptée à chaque sinistré. Suite à l’appel à bénévolat, une quinzaine de bénévoles sont arrivés en renfort de Bayonne, de Pau mais aussi des délégations voisines (Périgord-Agenais, Ariège-Garonne, Pyrénées-Gascogne). Par Josette Pomès, de l'équipe locale du Secours Catholique.

Depuis le 5 juillet dernier où de graves inondations touchaient St Palais et les communes avoisinantes, l’équipe locale du Secours Catholique épaulée par la direction Urgence France du Secours Catholique Caritas France tente d’apporter une aide adaptée à chaque sinistré.

Suite à l’appel à bénévolat, une quinzaine de bénévoles sont arrivés en renfort de Bayonne, de Pau mais aussi des délégations voisines (Périgord-Agenais, Ariège-Garonne, Pyrénées-Gascogne).

Dès les premières heures, le repérage des situations critiques et urgentes s’est fait en lien avec les mairies. Pendant trois semaines, des visites ont été faites par des binômes de bénévoles qui ont sillonné le secteur malgré les routes endommagées et coupées.

L’objectif était de bien s’ajuster aux besoins, d’apporter une réponse de qualité dans l’écoute, l’accompagnement moral, les diverses démarches, d’orienter les personnes vers les assistantes sociales pour des aides financières…

Les liens ont été réguliers avec la Croix Rouge, les Restos du Cœur pour assurer la complémentarité.

Ainsi au total :

  • 135 foyers ont été visités sur le secteur concerné d’Adour-Bidouze.
  • 40 dossiers ont été présentés en commission sociale d’urgence, dont 19 avec accord favorable pour l’achat d’électroménager et 7 pour le rachat de clôtures (agriculteurs).
    D’autre part, le Secours Catholique a signé une convention avec 4 fournisseurs d’électroménager pour conventionnement « Bons d’achat » et une entreprise de matériel agricole nous accorde une remise de 15%.
  • 6 foyers sont accompagnés par un bénévole spécialisé en l’assurance.
  • 20 familles sont à revisiter dans les semaines et mois qui suivent.
  • Enfin, une trentaine de familles n’a pas exprimé de besoin.

 

L’équipe locale a suspendu ses activités pendant le mois d’août pour permettre aux bénévoles de prendre un peu de repos mais le relais est assuré, les appels téléphoniques et les dossiers sont transférés à la délégation à Anglet.

Lors de la rencontre bilan, les participants ont été unanimes pour dire combien leur présence avait été nécessaire, appréciée et formatrice. Ils ont souligné combien il est important que le  Secours Catholique garde (ou retrouve)  des réflexes de mobilisation lors d’urgences et la culture d’une solidarité de proximité, en sortant de nos lieux d’accueil pour aller à la rencontre des personnes, chez elles en particulier.

 

Relire:

Communiqué de Mgr Marc Aillet au sujet des inondations en Pays basque

Inondations Pays Basque 2014 : appel à bénévolat