Imprimer cette page

La méthode d’ovulation Billings, une bonne nouvelle pour le couple !

Elle est bien plus qu’une méthode naturelle de régulation des naissances car elle englobe la relation d’amour dans le couple, la tendresse, la communication, la confiance. Bien vécue dans le couple, la méthode d’ovulation Billings peut être une belle aventure. Par Nathalie, moniteur Billings

Cette méthode de régulation naturelle des naissances prend en compte et respecte le rythme de la femme. Elle est enseignée par des couples-moniteurs dans toute la France et s’appuie sur des faits observables et scientifiques.

On sait que « souvent femme varie » car cela correspond à sa nature, soumise à un cycle menstruel et à des hormones qui l’influencent naturellement. Le temps de l’ovulation (période fertile durant laquelle la conception peut avoir lieu), peut être observé et détecté par chaque femme qui suit le rythme de son cycle biologique. C’est par la glaire cervicale sécrétée par le col de l’utérus que la femme reconnaît sa fécondité. Elle peut ainsi voir venir sa période d’ovulation et laisse ainsi au couple le choix de savoir s’ils veulent ou non concevoir un enfant. L’observation quotidienne va permettre à la femme de dresser un tableau de sa fécondité jour après jour puis cycle après cycle.

Le conjoint lui aussi a sa part, car il est invité à noter les observations de la femme le soir. Ainsi l’époux est en mesure de pouvoir suivre l’évolution du cycle quelle qu’en soit la durée et de connaître les jours possibles d’union charnelle. De cette façon, il n’est pas étranger aux changements biologiques et cela permet que chacun gère son désir pendant les périodes d’abstinence si le couple ne souhaite pas d’enfant.

Appelée méthode car des règles à suivre ont été établies afin de permettre de vivre la fécondité dans le respect du choix de chaque couple de concevoir ou non un enfant.

 

Les bienfaits

 

. Véritable art de vivre car elle englobe l’unité de la personne, le corps, le cœur et l’esprit qui permet au couple de vivre la beauté de la différence entre l’homme et la femme et de vivre une réelle communion dans la sexualité.

. La recherche du bonheur en couple avec un regard bienveillant de l’autre et émerveillé de cette fertilité qui se déploie sous nos yeux.

. La femme est respectée dans sa féminité, dans ses cycles et dans le processus de transmission de la vie.

. L’homme, lui, peut découvrir son épouse avec toutes les facettes du cycle qui la conditionne et cela lui permet de mieux la comprendre.

. Un dialogue vrai et régulier est indispensable pour permettre de s’apprivoiser et de faire le point sur les besoins de chacun et ainsi pouvoir vivre en harmonie.

. Le but est de vivre la régulation des naissances comme un lieu de liberté et non comme une entrave avec la peur de l’arrivée inopinée d’un enfant.

. Le couple ne connaît pas la monotonie et partage la responsabilité de la fécondité qui ne repose pas seulement sur la femme.

. Cette méthode universelle est utilisable par toute femme. Elle développe la patience et la maîtrise de soi, l’amour de l’autre pour l’autre et non pour soi.

. Respecter la nature est toujours récompensé, le couple s’épanouit en étant en harmonie avec la nature qui est ordonnée à des lois. 

 

 

Les obstacles

. Cette méthode met en relief l’histoire humaine de chaque personne et aussi les blessures. Le couple-moniteur est là pour accompagner le couple dans son apprentissage, dans le respect de son intimité.

 . La volonté commune du couple peut être absente, l’épouse est seule à assumer et à suivre ses cycles

. Le manque de communication et la peur d’avoir un enfant non-désiré peut empêcher le couple de vivre sa fécondité dans la confiance.

. Parfois, l’abstinence périodique quand le couple ne souhaite pas d’enfants peut être vécue comme un obstacle. C’est un réel exercice de patience et de maîtrise de soi pour l’homme et pour la femme.

 

 

Et Dieu dans tout cela ?

Quand un couple est chrétien, si les difficultés liées aux méthodes naturelles de régulation des naissances sont présentes, il sait et doit se le redire souvent : la Vie est l’oeuvre de Dieu, la respecter vaut la peine de maîtriser notre corps et de soumettre notre union conjugale à une dimension qui la transcende.

De plus, si Dieu a créé la nature ainsi, Il nous donne la grâce, si nous la lui demandons, de respecter notre nature profonde. D’autres épreuves de la vie familiale seront parfois plus faciles à porter, si le couple est habitué à persévérer.

 

On pourrait comparer la méthode Billings à un couple qui gravit une montagne, il a besoin de volonté et de joie pour atteindre le sommet. Cela implique des efforts.

La tentation peut être grande de recourir aux moyens de contraception qui sont comme un télésiège qui emmène le couple sans implication de sa part en maîtrisant sa fécondité. On encourt le risque de se croire tout puissant sur la nature et sur la vie.

 

Posons-nous la question : comment voulons nous exercer notre liberté ?

 

Nathalie et Etienne: couples-moniteurs 06 76 30 26 97

nath.bilou@arkatza.frhttp://www.methode-billings.com

 

Vous allez aimer...