Un groupe de vie évangélique : La fraternité séculière Charles de Foucauld

Un groupe de vie évangélique : La fraternité séculière Charles de Foucauld

Dans le sillage de Frère Charles, béatifié en 2005, des religieuses, des religieux, des laïcs et des prêtres cheminent depuis 1950 en équipe, cherchant à devenir, comme lui, «  frère universel ». Par Suzy de Domingo et Laurence Fernandez, responsables régionales

Vous avez sans doute entendu parler de la béatification  de Charles de Foucauld mais savez-vous qu’il est à l’origine d’une grande famille spirituelle qui compte 20 branches de religieuses, religieux, prêtres et laïcs rassemblant 13 000 membres dans le monde ? Savez-vous qu’en France, l’une de ces branches, la Fraternité séculière Charles de Foucauld en regroupe près de 1 200 dans des fraternités de base, elles-mêmes constitutives de fraternités diocésaines ? Chez nous,  en Pays basque et Béarn, la fraternité diocésaine comprend 6 fraternités de base de 10 membres en moyenne. Bien entendu, ces fraternités accueillent des femmes et des hommes de toutes origines, de tous milieux sociaux, d’états de vie différents.

Ces femmes et ces hommes, à la suite de Charles de Foucauld, veulent s’entraider pour suivre Jésus, vivre de l’Evangile et devenir « Frère universel ».

Pour cela, ils sont appelés à vivre « le mystère de Nazareth » en étant présents au monde dans lequel ils évoluent, « criant l’Evangile par toute leur vie », accueillant en tout homme le Christ incarné.

La vie en fraternité les amène dans leur cheminement personnel :

·    à la conversion du cœur, par la révision de vie à la lumière de l’Evangile, l’adoration et la célébration de l’Eucharistie, le ressourcement dans les retraites et les « temps de désert ».

·    à la fraternité vécue par la prise en charge bienveillante entre les membres et la solidarité persévérante avec les personnes démunies proches ou lointaines.

Vivre en fraternité, c’est faire l’apprentissage d’une fraternité universelle. Cette Espérance, la Fraternité la porte avec l’ensemble de l’Eglise dans laquelle elle s’insère avec le désir que la spiritualité de Charles de Foucauld y soit un ferment.

Mais sans doute vous demandez-vous comment se déroule une rencontre de fraternité de base ?

Nous nous réunissons une fois par mois. Après avoir échangé les nouvelles personnelles ou générales, nous pratiquons la révision de vie à partir d’un des aspects du thème choisi et voté en Conseil national – actuellement, S’ajuster à l’Evangile pour bâtir un monde fraternel – à l’aide d’un texte d’Evangile, de Charles de Foucauld ou d’un théologien. Puis nous célébrons l’Eucharistie avec le prêtre « frère accompagnateur » qui partage la vie de notre fraternité.

C’est aussi un temps de rencontre amicale incluant l’examen de questions pratiques, l’échange de services mutuels et, autant que possible, le partage d’un repas ou d’une collation !

Avec Frère Charles, nous croyons en l’amour infini de Dieu. C’est pourquoi nous reprenons cette méditation de Charles de Foucauld sur les paroles de Jésus crucifié :

Mon Père,

Je m’abandonne à toi.

Fais de moi ce que tu voudras ; quoi que tu fasses de moi, je te remercie.

Je suis prêt à tout, j’accepte tout.

Pourvu que ta volonté se fasse en moi et en toutes tes créatures,

 je ne désire rien d’autre, mon Dieu.

Je remets mon esprit entre tes mains, avec tout l’amour de mon cœur parce que je t’aime

et que ce m’est un besoin d’amour de me donner,

 de me remettre entre tes mains, sans mesure, avec une infinie confiance

car tu es mon Père.

 

Venez et voyez !

Contacts : Colette : 06 98 42 55 59 ou Mayi : 06 34 27 05 91