×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 849

Des évêques en chemin...

Des évêques en chemin...

5ème rencontre franco-espagnole des évêques concernés par le Chemin de Saint Jacques de Compostelle les 8 et 9 juillet 2015.

Tous les chemins mènent à … Donibane Garazi – Saint-Jean-Pied-de-Port. C’est le constat qu’ont pu faire les participants à la 5ème rencontre franco-espagnole des évêques concernés par le Chemin de Saint Jacques de Compostelle. Le but de ces rencontres initiées par l’archevêque de Santiago en 2009 à Roncevaux est de promouvoir une pastorale commune d’évangélisation.

Les 8 et 9 juillet 2015, le diocèse de Bayonne, et son évêque Mgr Marc Aillet, coordinateur pour la France de ces rencontres épiscopales franco-espagnoles, a accueilli les évêques, les prêtres et les fidèles laïcs en charge de l’accueil des pèlerins sur le chemin. Etaients présents Mgr Juan José Omella (La Calzada-Logroño), Mgr Juan Antonio Aznárez (auxiliaire de Pampelune et Tudela), Mgr Jesús Fernández González (auxiliaire de Santiago de Compostela), Mgr Luc Crépy (Le-Puy-en-Velay), Mgr François Kalist (Limoges) et Mgr Bernard-Nicolas Aubertin (Tours).

Le 8 juillet, les évêques se sont retrouvés pour une rencontre de travail à la maison diocésaine de Bayonne. Une messe a eu lieu à midi à la cathédrale de Bayonne. En soirée, ils ont pu visiter la cathédrale sainte Marie de Bayonne et son magnifique cloître dans lequel ils ont goûté aux chants basques et aux spécialités locales.

Le 9 juillet, les évêques ont été rejoints par des prêtres et des fidèles laïcs, tous acteurs de l’accueil des pèlerins. Ils se sont mis en route vers le Pays de Cize où convergent les quatre voies traditionnelles de Compostelle avant la frontière espagnole : la « via Turonensis » (par Paris et Tours) ; la « via Lemovicensis » (par Limoges et Vézelay) ; la « via Podiensis » (par Le Puy-en-Velay) – ces trois premiers chemins se rencontrant à Ostabat – ; enfin la « via Tolosane » (par Toulouse), aussi appelée « via Arletanensis » (par Arles), qui rejoint l’Espagne par le col du Somport.

Après la visite d’un haut-lieu du camino dans la région, la chapelle Saint Nicolas d’Harambeltz du XIIe siècle, tous ces pèlerins d’un jour ont fait l’expérience du chemin à pied jusqu’à Ostabat. A midi, ils ont été accueillis à la porte Saint Jacques par le maire et le curé de Saint-Jean-Pied-de-Port puis ont visité l’accueil municipal des pèlerins et l’accueil paroissial à la maison Caserna.

Après un repas riche en échanges et en chansons, une rencontre de travail s’est tenue toute l’après-midi. Après un exposé de Bertrand Saint-Macary, président de l’association des Amis du Chemin de Saint Jacques des Pyrénées-Atlantiques, chacun a pu partager son expérience de l’accueil des pèlerins dans son diocèse. Il a aussi été question du nouvel accueil francophone à Santiago inaugurée le 1er juillet dernier, du nouveau site internet et de la promulgation de première lettre pastorale des évêques du chemin français de Saint Jacques intitulée « Le Chemin de Saint-Jacques : quête et rencontre » (lettre disponible en français et en espagnol).

C’est par une eucharistie célébrée en l’église Notre Dame de Saint-Jean-Pied-de-Port que s’est conclue cette 5ème rencontre franco-espagnole des évêques du Chemin de Saint Jacques. A la fin de la messe a eu lieu (comme tous les jours) la traditionnelle bénédiction des pèlerins mais aussi la remise de la nouvelle lettre pastorale et l’envoi en mission des acteurs pastoraux du camino.

lettre_pastorale_chemin_saint_jacques_diocese_64_aillet.PNG

« Que l’apôtre saint Jacques, qui scella de son sang la foi qu’il avait semée, vous donne la force de rester toujours fidèles à Jésus-Christ, vous assiste dans votre activité missionnaire et rende plus lumineux votre témoignage de l’Évangile. Qu’il nous encourage tous dans notre pèlerinage vers la Jérusalem céleste où nous attend le Christ ». (Lettre pastorale des évêques du chemin français de Saint Jacques, juillet 2015, n°37).

 

 

 

Homélie de Mgr Marc Aillet le 9 juillet 2015 en l'église de Saint-Jean-Pied-de-Port lors de la messe de clôture de la 5ème rencontre franco-espagnole des évêques concernés par le Chemin de Saint Jacques de Compostelle.

Témoignages recueillis le 9 juillet à Saint-Jean-Pied-de-Port : l'évêque de Logroño, un membre de la Pastorale du Tourisme et des Loisirs du diocèse de Cahors, un prêtre du diocèse de Limoges, un prêtre du diocèse de Bayonne ; le responsable de l'accueil paroissial de pèlerins à Saint-Jean-Pied-de-Port ; le curé de Saint-Jean-Pied-de-Port ; l'évêque de Bayonne.