visite pastorale aux paroisses Notre-Dame du Piémont – Asson et de Saint-Michel- Garicoïts du Lagoin – Coarraze , 14 au 18 mai 2014

visite pastorale aux paroisses Notre-Dame du Piémont – Asson et de Saint-Michel- Garicoïts du Lagoin – Coarraze , 14 au 18 mai 2014

Du 14 au 18 mai 2014, les paroisses de Notre-Dame du Piémont – Asson et de Saint-Michel- Garicoïts du Lagoin – Coarraze ont accueilli Mgr Marc Aillet. Grand soleil, au dehors, durant toute cette semaine, mais soleil également sur tous les visages et dans le cœur de chacune des personnes rencontrées tout au long de cette visite pastorale. Avec les apports des Conseils Pastoraux Paroissiaux des deux paroisses.

 

Surprise pour les chrétiens des deux paroisses, lorsque fut annoncée la visite pastorale. Bien des questions ont été entendues où s’entremêlaient joie, curiosité, inquiétude aussi.
Une équipe de pilotage composée des membres des conseils pastoraux des deux paroisses a été mise en place pour proposer un axe de réflexion aux multiples groupes, services et mouvements des deux paroisses, élaborer un dossier qui faciliterait la rencontre avec notre évêque. Tout cela a été résumé en ces quelques mots qui donnent « le fil rouge » que nous voulions pour cette rencontre : « A l’écoute des joies, des espérances, des projets d’avenir de nos communautés humaines et chrétiennes ; à l’écoute aussi des inquiétudes et des souffrances des femmes et des hommes que nous rencontrons… Des communautés chrétiennes signes d’espérance, témoins du Christ Vivant, proche de tout être humain ».
Nous reprenons ici les éléments essentiels des 16 rencontres de travail et des autres événements vécus durant ces 4 jours.


RESPONSABLE D’ÉGLISE ET FRÈRE DANS LA FOI
C’est certainement ce qui a surpris bien des personnes, des plus anciens aux plus jeunes, de découvrir en l’évêque du diocèse un frère proche, dialoguant, souriant, à l’écoute de tous. L’histoire douloureuse de l’Église en pays de Nay marque encore les esprits. Des efforts multiples ont été réalisés pour reconstruire la communion entre tous. L’évêque a été perçu comme ce frère dans la foi venant confirmer les uns et les autres à suivre ce chemin.
« Bon contact, à l’écoute du vécu des 2 paroisses, porteur d’un message d’espérance, positif dans l’échange… dialogue spontané avec les enfants, riche et intéressant…» (C.P.P.)
Les jeunes adultes, en particulier ceux pour qui l’Église est lointaine de leurs préoccupations, ont pu découvrir cet autre visage d’Église, simple et humain.


FAIRE ÉGLISE ENSEMBLE
La richesse des échanges entre membres des équipes des deux paroisses a été aussi l’une des plus belles découvertes de cette visite.
« Nous avons eu des rencontres très enrichissantes car nos paroisses travaillent différemment du fait de leur diversité. Toutes les réunions de préparation ont été très sympathiques et conviviales…. » (C.P.P.)


DIVERS VISAGES DE LA MISSION- PAROISSES EN MISSION PERMANENTE…
Depuis les enfants qui éveillent à la foi leurs propres parents, jusqu’aux anciens de nos paroisses attentifs aux malades de leurs villages en passant par ces jeunes parents très impliqués dans la vie professionnelle, sociale, municipale… Nous avons pris conscience dans ces rencontres de cette Église que nous étions. Croyants, oui ! Mais en recherche dans l’écoute de la Parole de Dieu, la prière et l’engagement là où se joue la vie des femmes et des hommes aujourd’hui. C’est tout cela qui a été exprimé avec joie par les enfants, les jeunes confirmands, les mamans accompagnatrices en catéchèse, les jeunes adultes et les diverses équipes du Rosaire, du M.C.R., des 3O/40 ans, de « Solidarité » liturgie, des services d’Eglise, et de rédaction et distribution du journal paroissial.

VISAGE D’UNE ÉGLISE HUMBLE ET SERVANTE AU CŒUR DES RÉALITÉS DU MONDE
Cette semaine se devait de commencer par une visite aux bergers du Piémont. Les éleveurs ont parlé de leur difficile travail qui pourtant les passionne. La visite d’une chèvrerie et d’un saloir ainsi que la dégustation de fromage ont réjoui les uns et les autres.
Il nous a semblé important de privilégier les rencontres de travail et de réflexion.
D’abord avec une vingtaine d’élus de nos 15 villages. Ils ont manifesté leur souci de collaborer en divers domaines qui nous concernent tous : « la réalité de pauvreté dans nos villages, la difficile intégration et les tensions causées par la présence des communautés des « Gens du voyage ». L’évolution des villages ruraux vers la réalité urbaine, l’avenir des jeunes, les nouveaux rythmes scolaires… » Bien des réalités qui appellent à amplifier la collaboration entre villages (Communauté des communes) mais aussi entre toutes les institutions, dans le respect et la reconnaissance de la spécificité de chacune.
Dans le même sens, la rencontre avec plusieurs associations (sportives, parents d’élèves, culturelles, caritatives…) a été un autre moment marquant de cette visite. « Tous nous travaillons à rendre notre monde plus humain, à redonner à tout être humain sa dignité et sa place dans la société » (Un membre d’association). Il est bien là, le chemin qui déjà nous permet de dire : tout être humain nous montre le visage de Dieu.

TOUS SERVITEURS
Et c’est cela aussi qu’a permis cette visite pastorale : la prise en compte et la valorisation des multiples petits services rendus par les uns et les autres au sein de nos paroisses : ouvrir ou fermer les églises, leur entretien, les fleurir, chanter, préparer les liturgies, distribuer le journal paroissial, le secrétariat, la comptabilité… Mille petites choses qui font vivre une paroisse, qui lui donnent aussi son visage missionnaire.


EGLISE QUI PRIE, CHANTE ET CÉLÈBRE
Chaque rencontre était un moment d’action de grâce, de merci à Dieu dont l’Esprit se voyait à l’œuvre au cœur des personnes et des groupes.
Cependant des moments privilégiés de célébrations ont jalonné cette semaine.
- Le mercredi matin avec notre évêque et nos frères de Bétharram, nous avons célébré la clôture de l’année Saint-Michel Garicoïts, dont le sanctuaire est situé dans l’une de nos paroisses.
- Le samedi soir à l’église de Coarraze où notre évêque a donné le sacrement de confirmation à 11 jeunes du collège et une maman du doyenné. Célébration très recueillie mais aussi très émouvante et chaleureuse.
- Le dimanche matin, après une bonne heure d’échange avec les enfants, nous avons célébré à Asson la messe de clôture de cette visite.
« Deux très belles célébrations empreintes d’émotion, de recueillement, de prières communautaires. Deux communautés paroissiales réunies dans la prière et le recueillement. « Une telle célébration clôturant une semaine très riche en partages, avec cette nombreuse assemblée d’enfants, de jeunes parents et de personnes de toutes les générations, cela fait du bien. » (C.P.P.)
Mais bien sûr nous avons accueilli aussi le message d’encouragement de notre évêque qu’il ne manquera pas, nous l’espérons, de nous préciser par la suite. Nous avons retenu :
* L’importance d’avancer avec nos différences.
* Développer cet « esprit missionnaire »
* « Rejoindre les personnes, si nombreuses, qui sont en recherche de sens, de vérité, de vie »
* «La prière, l’Eucharistie, la découverte de la Parole et son approfondissement car toute action déborde de la prière ».


EN CONCLUSION
Chacun des points ci-dessus sera repris et approfondi par les Conseils Pastoraux Paroissiaux. « Aller toujours devant soi, sous l’impulsion de la grâce… sans se tourmenter pour savoir où l’on est … ne s’occupant que de la volonté de Dieu, qu’on est toujours sûr de faire en ne faisant pas la sienne propre » (saint Michel Garicoïts)