Actualités

Nombreux, comme chaque année, 250 catéchistes ont vécu une journée conviviale et riche autour d’un pique nique partagé dans la bonne humeur, en présence de nombreux prêtres et de Mgr Marc Aillet.

Ce temps était ponctué par deux tables rondes ; une première le matin autour d’une question que beaucoup de catéchistes se posent, tant il est difficile de trouver la bonne mesure. « Quelle proximité et quelle autorité avec les enfants et les jeunes ? » avec Benoît SINNIG, directeur de la Maison Samuel à Bayonne, professeur de sport et ancien volontaire avec l'association Le Rocher Oasis des Cités ; Odile ARRAMON : ancienne directrice d'école primaire à Pau et catéchiste ; Romaire PROPHETE, coordinateur en pastorale chez les Apprentis d'Auteuil à Audaux. Il a partagé son expérience d’animation de groupes de catéchèse au sein des établissements sainte-Bernadette ainsi que dans sa paroisse ; Sophie LANGLES, éducatrice de vie scolaire chez les Apprentis d'Auteuil à Audaux. Elle a apporté l’éclairage de la démarche de discipline positive instituée à Sainte-Bernadette.

- Ecouter la table ronde du matin :

L’après midi, une deuxième table ronde autour de cette question : "Quelles perspectives pour les sacrements de l’initiation dans notre diocèse ? Quel âge ? Quel ordre ? Quelle application ? Dans la suite de la réflexion menée l'année dernière sur le "pourquoi" de rétablir l'ordre des sacrements de l'initiation, la réflexion menée était sur le "comment": les applications possibles; quelle préparation, quelle organisation ? Le Père Dominique GARNIER, prêtre du diocèse de Dijon et délégué épiscopal à la catéchèse nous a partagé l’expérience menée dans son diocèse. Tandis que Mgr Marc AILLET, évêque du diocèse de Bayonne, Lescar et Oloron, nous a expliqué que la réflexion sur un possible changement était en cours dans le diocèse et que des phases de consultations, des prêtres, aumôniers, catéchistes allaient se faire dans un premier temps.

- Ecouter la table ronde de l'après-midi :

Chaque table ronde était suivie d’un débat, les catéchistes et aumôniers présents pouvaient poser des questions. Un échange qui nous a permis de trouver quelques réponses à nos interrogations, puis des temps de confessions, de prière et d’eucharistie ont ponctué une journée riche.

- Ecouter l'entretien avec Mgr Aillet réalisé par Radio Lapurdi Irratia :

 

vendredi, 30 septembre 2016 09:15

Dialogue inter-religieux

Le Service diocésain de relation avec le judaïsme

 

Le Service diocésain de relation avec le judaïsme a été créé en 2015 à la demande de Mgr Aillet. Son responsable est M. Jean Kalman.

Le Service a un double objectif :

* Relations avec les communautés juives de Pau et Bayonne (repas avec Mgr Aillet, vœux, soutien mutuel lors d’événements sanglants, explications...)

* Formation des fidèles du diocèse

Conférences (Danielle Guerrier, Rabbin Dalsace, Frère Jean-Marc Pasquier...) – projet de soirée biblique à plusieurs voix (en lien avec la Formation permanente).

Ateliers  textes de la liturgie dominicale...

Groupe de lecture ‘A l’écoute du judaïsme’

Lien :              - avec d’autres groupes locaux (sœurs de Sion – groupes AJC - groupe inter-religieux franciscain – Belloc – amitié islamo(-judéo)-chrétienne...)      

            - avec le service national pour les relations avec le judaïsme

Constitution d’une petite équipe accompagnée par l’abbé François Biès-Péré qui rencontre régulièrement Mgr Aillet.

contact : rel.judaisme@diocese64.org

 

 

 

Proposition d’intention de prière universelle.

En cette période des fêtes juives d’automne, prions pour nos frères aînés dans la foi.

Pour qu’ensemble, juifs et chrétiens, nous prenions davantage conscience de notre patrimoine spirituel commun.

Pour que nous sachions le faire fructifier, au service de la paix, pour tous nos frères en humanité, prions le Seigneur.

 

Sens de chacune des fêtes d’automne

Nouvel An Juif (Roch Hachana ; 3-4 octobre 2016) :

Littéralement « tête de l’année », cette fête commémore la création de l’homme par Dieu pour être son partenaire, responsable de l’achèvement de la création.

Elle ouvre un temps d’examen de sa vie sous tous ses aspects, pendant l’année

écoulée, invitant à une conversion. Elle est marquée par la sonnerie du Chofar

(corne de bélier).

Grand Pardon (Yom Kippour ; 12 octobre 2016) :

C’est le jour le plus saint et le plus solennel du calendrier juif caractérisé par 25 heures de jeûne et de prières et scandé par cinq offices à la synagogue. Ce jour permet à l’homme d’obtenir le pardon de ses péchés contre Dieu, le pardon de ses péchés contre son prochain ayant été demandé auparavant aux frères offensés.

 

Ce jeudi après-midi 15 septembre 2016, a eu lieu la bénédiction de la première pierre de la future Maison Sainte Marie à Pau. Maison de retraite de la congrégation des Filles de la Croix, av Péboué à Pau, elle va être reconstruite et permettra  d'accueillir 115 personnes dépendantes, dont 18 dans une unité de vie protégée, dite "Alzheimer".

C'est sous un beau soleil automnal que s'est déroulée la journée de la Fraternité séculière Charles de Foucauld le 24 septembre 2016 à l'abbaye Notre-Dame de Belloc.

jeudi, 22 septembre 2016 15:41

30 ans des rencontres d'Assise

A la fin de la cérémonie clôturant les trois journées de la 30° Rencontre interreligieuse d'Assise, un Appel à la paix a été lu en public. Ce document a été signé le 20 septembre 2016 par l'ensemble des leaders religieux, soit 450 personnes de neuf confessions. Avec eux, le Pape a remis ce texte à des enfants venant du monde entier.

De 16 au 19 septembre 2016, 1900 pèlerins se sont retrouvés à Lourdes pour le pèlerinage annuel de l’Hospitalité Basco-Béarnaise. Malades et hospitaliers venus de tout le diocèse ont fêté les 70 ans de l’Hospitalité, avec pour thème la Miséricorde. Dimanche 18 septembre, près de 4000 personnes étaient présentes à la messe à Ste-Bernadette.

Père Laurent Bacho VRD CopieLa Vie consacrée dans le diocèse de Bayonne

C’est avec beaucoup de joie que nous avons accueilli la décision du pape François de faire de cette année 2015 l’année de la Vie Consacrée qui s’est conclue le 2 février 2016.

Le conseil diocésain de la vie consacrée a organisé des rassemblements, présidés par notre Evêque, pour célébrer ce don merveilleux de Dieu à son Eglise.

Notre diocèse a été un grand privilégié avec la béatification du Père Cestac, fondateur des Servantes de Marie, le dimanche 31 mai 2016 dans la cathédrale de Bayonne. Il vient rejoindre ainsi un autre fondateur du diocèse, saint Michel Garicoïts. Auparavant, le 17 mai l’Eglise universelle nous a donné l’occasion de célébrer la canonisation de Sœur Marie de Jésus Crucifié, la petite arabe, qui a vécu 6 années de sa courte vie au carmel de Pau (1867-1870 et 1872-1875). Les différentes communautés du Pays Basque et du Béarn ont reçu ces événements comme un cadeau de Dieu.

Il est vrai que nous avons besoin de ces signes d’encouragement dans ce « désert vocationnel » où se trouvent plusieurs de nos communautés qui sont affectées par quelques inquiétudes, bien compréhensibles sur le plan humain, face à l’avenir.

Cette année nous a permis de faire mémoire avec reconnaissance de notre vocation, un appel de Dieu dans nos faiblesses et nos fragilités. Nous avons rendu grâce au Seigneur pour l’œuvre accomplie dans la santé, l’enseignement et les missions à l’extérieur par nos congrégations. Notre diocèse est riche de ce passé ; un seul mot jaillit de nos cœurs « magnificat ».

Cette année nous a permis de mieux nous connaître entre nous et d’établir des ponts entre communautés nouvelles et celles plus anciennes. Cette ouverture réciproque est aussi un désir de notre Evêque. La mission, plus ardue de nos jours, réclame une solidarité plus grande. Nous comptons en particulier sur nos frères et sœurs aînés, en retrait de la mission, qui, par leur prière restent utiles et indispensables.

Cette année nous demande de sortir de nos inquiétudes même légitimes pour oser continuer à appeler des jeunes à cette vie consacrée qui fait notre bonheur et que nous aimerions tant transmettre aux jeunes générations. Il nous faut « sortir » de nos inquiétudes et découragements, sans nous culpabiliser, en mettant plus de confiance dans le Seigneur et en faisant de nos communautés des maisons toujours plus évangéliques ; nous savons bien que c’est un art de vivre évangélique qui peut continuer d’attirer.

Ayant eu la grâce de participer à la basilique Saint-Pierre de Rome le 2 février 2016 à la clôture de l’année de la vie consacrée dans la concélébration présidée par le Pape, je ne puis résister au désir de rappeler ces fortes paroles du Pape qui ont résonné en moi; elles nous appellent à la conversion nécessaire jusqu'au dernier souffle de notre vie.

« - Devenez promoteurs de la culture de la rencontre, évitant l’auto-référencialité qui nous referme sur nous-mêmes.

   - Soyez un signe concret et prophétique de la proximité de Dieu, de ce partage de la condition de fragilité, de péché et de blessures de l’homme de notre temps.

   - Allez de l’avant aujourd’hui, chaque jour, et continuez à travailler et à envisager le lendemain avec espérance, en demandant toujours au Seigneur qu’il nous envoie de nouvelles vocations, ainsi notre œuvre de consécration pourra aller de l’avant et bien semer. Que ceux qui viennent après nous puissent recevoir l’héritage que nous leur laisserons. »

        Nous remercions le bulletin diocésain « Notre Eglise » qui a su nous présenter avec bonheur la variété de la vie consacrée mois après mois. Le service de la communication nous offre toute sa compétence pour réaliser ce bouquet final sur un aspect de notre Eglise qui enrichit tout le diocèse. Merci aux différents membres de ce service diocésain et à toutes les communautés qui ont su faire une présentation heureuse. C’est un instrument au service des vocations pour que des jeunes puissent trouver des réponses à leur questionnement face à l’avenir, et un chemin de bonheur à la suite de Jésus, emprunté par tel fondateur ou telle fondatrice !

Père Laurent Bacho,

délégué diocésain de la vie consacrée.

 

Pour vous procurer la brochure : lieux de vente habituels (librairies religieuses, accueil de l'évêché) ou au 05 59 59 67 92.

A l'occasion de l'Année de la Miséricorde, Mgr Marc Aillet propose une catéchèse sous la forme de courtes vidéos, publiées chaque mercredi de ce Jubilé extraordinaire voulu par le pape François. Découvrez la 25ème vidéo ci-dessous, 7ème épisode sur l'Eucharistie :


Ce dimanche 11 septembre, environ 400 personnes se sont retrouvées au Sanctuaire de Bétharram pour fêter les 400 ans du miracle de la Croix.

Urtero bezala irailaren lehenbiziko asteazkenean, Nafartarren ahotsak Zerurantz altxatu dira Orreagako saindutegitik Maria Birjinaren Sortzea ospatzeko Meza eta Bezperak kari.

Page 1 sur 2