lundi, 14 août 2017 13:05

Assomption: prions pour la France !

A l’occasion de la Fête de l’Assomption et de l’anniversaire du Vœu de Louis XIII à Notre Dame...

 

Les résultats du premier tour des élections présidentielles présentent un scénario inédit, avec l’effacement des partis classiques de gouvernement, tant à droite qu’à gauche, et l’émergence de candidats atypiques. Des deux finalistes, qui ont rassemblé chacun moins d’un quart des suffrages exprimés, sortira le futur Président ou la future Présidente de la République. Je n’ai pas à commenter ces résultats : la démocratie a fonctionné et nul ne saurait remettre en cause la liberté de vote des citoyens français.

La France va vivre une année électorale importante avec l’élection présidentielle et les élections législatives. À la veille de ce qui doit être un authentique débat démocratique, nous souhaitons appeler nos concitoyens à tenir compte de certains enjeux qui nous paraissent engager notre avenir de façon déterminante. Nous le faisons à la lumière de nos convictions enracinées dans la tradition chrétienne et des textes publiés par le Pape François au cours des années écoulées.

Dans un communiqué du mercredi 8 juin 2016 , le cardinal Jean-Pierre Ricard, président du conseil épiscopal pour l'enseignement catholique dénonce la réforme par laquelle le gouvernement entend limiter le principe essentiel de la liberté de l'enseignement.

Yves Ugalde, adjoint à la culture de la ville de Bayonne était présent, dimanche 31 mai 2015, à la cathédrale Sainte-Marie de Bayonne avec les autres personnalités invitées à l'occasion de la béatification du père Cestac. Sur son profil Facebook, il écrit un témoignage que nous republions ici avec son aimable autorisation.

Durant les heures tragiques de l’attentat contre le journal Charlie Hebdo, les chaînes de télévision ont fait défiler les experts les plus compétents qui s’évertuaient à supposer ce qui se passait dans les zones interdites ; d’autres témoins étaient invités à dire ce qu’ils n’avaient ni vu ni entendu mais il fallait bien occuper les oreilles des auditeurs.

La Marche pour la vie est l’occasion pour les citoyens d’exprimer une opposition au dérives bioéthiques initiées par la loi sur l’avortement, et de rappeler que le principe du respect de la vie humaine fonde notre civilisation. En 2015 une menace particulière pèse sur les personnes âgées, malades, handicapées : un projet politique va être proposé pour légaliser l’euthanasie ou des gestes euthanasiques. La Marche pour la vie appelle les citoyens à manifester le dimanche 25 janvier, à Paris à 13h30 au départ de la place de la Bastille, pour dire non à l’euthanasie.

A l'occasion de l'anniversaire de la naissance et du baptème de Louis-Edouard Cestac à Bayonne, un hommage public a été rendu devant sa maison de la rue d'Espagne par les élus, les Servantes de Marie de Notre-Dame du Refuge à Anglet (oeuvre du Père Cestac), quelques prêtres et Monseigneur Marc Aillet, évêque de Bayonne. Cet hommage s'inscrit dans une série d'événement incarnés par une "année Cestac" qui trouvera son point d'orgue le 31 mai 2015 par la béatification de ce prêtre.

jeudi, 11 décembre 2014 10:38

Quelle laïcité ?

Alors que la question de la laïcité se pose à nouveau et que les crèches de Noël, véritable patrimoine culturel, font débat, nous vous proposons de relire cette analyse de Mgr Aillet publié dans La Semaine du Pays Basque le 11 mars 2011.

mardi, 02 décembre 2014 10:02

Politique familiale et avenir de la France

Le Président de la République et le gouvernement souhaitent imposer, dans le cadre du projet de budget de la Sécurité sociale, une « mise sous condition de ressources » des allocations familiales. Une telle initiative signe, en fait, l’arrêt de mort de la politique familiale mise en place à la Libération et qui permettait jusqu’à présent à notre pays de bénéficier d’un dynamisme démographique que la plupart des pays européens nous envient. Revue de presse publiée dans la revue Notre Eglise de décembre 2014.

Page 1 sur 3