Editorial de Mgr Marc Aillet - Notre Église n°52 - Octobre 2014. Alors que le Synode extraordinaire sur les défis pastoraux de la famille dans le contexte de la nouvelle évangélisation a commencé ses travaux à Rome, nous pourrons en confier la réussite spirituelle et pastorale à l’intercession de  deux saints dont le Magistère éclairera, à coup sûr, la réflexion des Pères synodaux : saint Jean Paul II, que le pape François a désigné comme « le pape de la famille », et Paul VI, que le Saint-Père s’apprête à béatifier le 19 octobre, jour même de la clôture du Synode.

mercredi, 02 juillet 2014 08:18

Donner la mort n’est plus tuer ?

A l'occasion de l'entretien mensuel de Mgr Aillet par Radio Lapurdi (à écouter en intégralité ici: L'entretien du mois avec Mgr Aillet - Juillet 2014), l'évêque de Bayonne, Lescar et Oloron revient sur l'affaire Bonnemaison. Extrait à écouter ci dessous. En complément, vous trouverez aussi un communiqué de presse de la Fondation Jérôme Lejeune, du 20 juin 2014, intitulé: Donner la mort n’est plus tuer ?

 

 

L’injection létale pourrait bien devenir légale. C’est ce que laisse entendre le message délivré par l’acquittement du docteur Nicolas Bonnemaison. 

 

La collection des Manuels de la Fondation Jérôme Lejeune s’agrandit. Après le Manuel Bioéthique des Jeunes et le Manuel Théorie du Genre et SVT, la Fondation vient de publier un Manuel Euthanasie. Ce manuel sur l’euthanasie, rédigé par un comité d’experts, s’adresse aux jeunes et aussi aux éducateurs, formateurs, professeurs, parents et professionnels de la santé.

 

A l’occasion de la Fête des Pères dimanche 15 juin, la Fondation Jérôme Lejeune lance une vidéo « Mon Papa ». Cette vidéo a pour objectif de transmettre un message tendre et joyeux au sujet des pères d’enfants trisomiques.

Hier, 24 mars 2014, à la veille de la fête de l'Annonciation, le pape François a rappelé que « la véritable beauté de la vie humaine » englobe aussi « sa fragilité ». Il a affirmé « la dignité et la valeur de tout être humain, de sa conception jusqu’à sa mort…, quels que soient le stade et les conditions » de sa vie. Aujourd'hui, l'Eglise célèbre le "Fiat" de la Sainte Vierge, contribuant ainsi au plan de Dieu qui a voulu se faire tout-petit et fragile en son sein, pour notre salut.

Du 30 mars au 4 avril se tiendra à Nay, près de Lourdes, une session STABAT de guérison suite à la mort d’un enfant in utero (fausse couche, IMG, IVG). Cette session est organisée par Mère de Miséricorde.

Le 5 février 2014, l'Organisation des Nations Unies a lancé une attaque agressive contre l'Eglise catholique. Sous le couvert d'une enquête en cours sur la réponse de l'Eglise aux abus sexuels, le Comité des Nations Unies des droits de l'enfant a abusé de son autorité pour attaquer violemment la position pro-vie de l'Eglise catholique. Après la publication par le Comité des droits de l’enfant des Nations unies d'un rapport sévère sur la gestion des affaires de pédophilie par le Saint-Siège, son représentant à Genève a fait part, le 5 février, de sa “surprise“ devant l’aspect “négatif“ du rapport.

mardi, 04 février 2014 09:45

Notre Oui à la Vie

Editorial de Mgr Marc Aillet - Notre Église n°45 - Février 2014

Avec le projet de loi discuté à l’Assemblée nationale à partir du 20 janvier, c’est le drame de l’avortement qui revient sur le devant de la scène. L’intention du législateur est de passer d’une loi de dépénalisation à la reconnaissance d’un véritable « droit », en supprimant la clause de détresse qui devait en garantir le caractère d’exception, au profit d’une simple convenance personnelle : « si la femme ne désire pas poursuivre sa grossesse ». Les évêques de France, par le biais du Conseil permanent, ont publié un communiqué clair et ferme sur cette nouvelle menace contre la vie naissante, tout comme ils ont contesté énergiquement l’annonce d’une loi sur la fin de vie qui conduirait à légaliser l’euthanasie active ou le suicide assisté.

vendredi, 31 janvier 2014 13:08

L'avortement, un droit ou un drame?

Beaucoup de fidèles laïcs s’étaient déplacés, aussi bien à Bayonne qu’à Pau (au moins 150 personnes), pour entendre la conférence de notre évêque sur : « L’avortement : un droit ou un drame ? ». Compte-rendu du docteur Patrick Theillier, Académie diocésaine pour la Vie 64.

 

 

Page 5 sur 6