Mercredi 11 novembre, 9ème et dernier jour de notre neuvaine au Bienheureux Carlo Acutis. Avec lui et avec St Martin, apôtre des Gaules, prions avec confiance la Vierge Marie: "L'amour que la Sainte Vierge a pour nous tous me fait beaucoup espérer... Sûrement Dieu ne lui refusera rien" (Carlo Acutis).

Vendredi 15 mai, mémoire de Saint Michel Garicoïts (1797-1863).

A l'occasion de la fête de la Toussaint, voici une catéchèse prononcée par le Cardinal Roger Etchegaray le 18 août 2000 à Rome lors des Journées Mondiales de la Jeunesse. (Illustrations : photos de la cathédrale Sainte-Marie de Bayonne).

Le vendredi 24 mai, a été fêtée la transverbération de sainte Marie de Jésus Crucifié (Mariam Baouardy), survenue le 24 mai 1868 au Carmel de Pau, avec cette année pour invité Mgr Vincent Landel, archevêque honoraire de Rabat.

C'est samedi 8 décembre, fête de l'Immaculée Conception, que seront béatifiés, à Oran, en la basilique de Santa-Cruz, les 19 Martyrs de l'Algérie, parmi lesquels Mgr Claverie et les moines de Tibhirine.

Samedi 24 novembre plus de 500 jeunes, catéchistes et accompagnateurs venus des quatre coins du diocèse, se sont rassemblés à l’Institut Saint Dominique de Pau, afin de participer au rassemblement annuel des sixièmes.

Le site catholique Aleteia publie un article de Monseigneur Marc Aillet sur le pape Paul VI, canonisé à Rome par le pape François dimanche 14 octobre 2018, qui peut être consulté en cliquant ICI et que nous reproduisons ci-dessous

vendredi, 11 mai 2018 17:39

La Sainteté au service du Bien commun

Editorial de Mgr Marc Aillet paru dans la revue diocésaine "Notre Eglise" de mai 2018

Au terme de sa visite dans notre diocèse entamée le 27 février 2018, Mgr Jacques Longa, évêque de Kara au Togo a présidé la solennité de saint Léon en la cathédrale sainte Marie de Bayonne le dimanche 4 mars.

Gure Eliza pozean dago. Frantxoa Aita Sainduak Pierre Claverie apezpikua eta bere 18 lagunak dohatsu deklaratzeko gutuna sinatu berria du. Grazia hori emana zauku  gure 19 anai arrebetaz orroitzea martir gisa, erran nahi baita, hitz horrek erraiten duen bezala, amodio handienaren lekuko direla, maite izan dituztenentzat beren bizia emaiterainoko amodioa. Herri hortan zen heriotzearen lanjerraren aintzinean, hautua egin dute, amodioz eta beren bizia irriskatuz, algeriako anaiekin lotuak zituzten anaitasun eta adixkidantza lokarriak bururaino bizitzea. Beraz, gisa hortan, lokarri horiek heriotza baino azkarrago izan dira.

Page 1 sur 4