mardi, 27 janvier 2015 08:29

Nous avons marché pour la vie.

Dimanche 25 janvier à Paris, plus de 45 000 personnes ont manifesté dans Paris à l'occasion de la 10ème Marche pour la Vie, à l'invitation de nombreuses associations dont la Fondation Lejeune, En Marche pour la vie, et avec le soutien du pape François et de nombreux évêques. Retour sur une mobilisation pour la défense de la vie de sa conception à sa mort naturelle, à laquelle se trouvait de nombreux basques et béarnais.

 

Durant les heures tragiques de l’attentat contre le journal Charlie Hebdo, les chaînes de télévision ont fait défiler les experts les plus compétents qui s’évertuaient à supposer ce qui se passait dans les zones interdites ; d’autres témoins étaient invités à dire ce qu’ils n’avaient ni vu ni entendu mais il fallait bien occuper les oreilles des auditeurs.

La Marche pour la vie est l’occasion pour les citoyens d’exprimer une opposition au dérives bioéthiques initiées par la loi sur l’avortement, et de rappeler que le principe du respect de la vie humaine fonde notre civilisation. En 2015 une menace particulière pèse sur les personnes âgées, malades, handicapées : un projet politique va être proposé pour légaliser l’euthanasie ou des gestes euthanasiques. La Marche pour la vie appelle les citoyens à manifester le dimanche 25 janvier, à Paris à 13h30 au départ de la place de la Bastille, pour dire non à l’euthanasie.

Entre le Sri Lanka et les Philippines, le pape François a répondu dans l'avion aux questions des journalistes dont une portait sur Charlie Hebdo. Voici la réponse intégrale du Pape, dans sa forme orale, telle que l'agence romaine I.Media la recueillie. Source: Le Figaro

A l'occasion de l'anniversaire de la naissance et du baptème de Louis-Edouard Cestac à Bayonne, un hommage public a été rendu devant sa maison de la rue d'Espagne par les élus, les Servantes de Marie de Notre-Dame du Refuge à Anglet (oeuvre du Père Cestac), quelques prêtres et Monseigneur Marc Aillet, évêque de Bayonne. Cet hommage s'inscrit dans une série d'événement incarnés par une "année Cestac" qui trouvera son point d'orgue le 31 mai 2015 par la béatification de ce prêtre.

L’attentat d’une sauvagerie inouïe qui a coûté la vie à deux policiers et dix collaborateurs de « Charlie Hebdo » suscite en France et dans le monde entier une émotion et une réprobation quasi-unanimes, à laquelle l’Eglise catholique s’associe, tant par la voix du pape François que par celle de la Conférence des évêques de France.

En tant qu’évêque de Bayonne, Lescar et Oloron, j’invite les fidèles du diocèse à prier pour les victimes de cet acte inqualifiable, leurs proches et leurs familles, mais aussi pour les fanatiques qui, au nom de Dieu ou de la religion, ne reculent hélas devant rien pour semer la terreur, la haine et le chaos.

Puisse le Seigneur nous donner la force et la grâce de refuser l’engrenage de la violence dans lequel le terrorisme s’efforce de nous entraîner, pour être et demeurer, quelles que soient les circonstances, des artisans de paix et de justice.

                                                                                                Mgr Marc Aillet le 8 janvier 2015

 

 

 

 

 

 

 

jeudi, 18 décembre 2014 13:39

Noël malgré tout...

A quelques jours de la grande célébration de Noël, il peut nous sembler difficile de faire rayonner autour de nous sa lumière, surtout lorsque nous prenons conscience des souffrances et des épreuves qui ne cessent de marquer le monde et notre environnement le plus proche. Et pourtant… Par Mgr André Dupleix, recteur honoraire de l'I.C. de Toulouse et délégué épiscopal à la formation des laïcs du diocèse

mardi, 02 décembre 2014 10:02

Politique familiale et avenir de la France

Le Président de la République et le gouvernement souhaitent imposer, dans le cadre du projet de budget de la Sécurité sociale, une « mise sous condition de ressources » des allocations familiales. Une telle initiative signe, en fait, l’arrêt de mort de la politique familiale mise en place à la Libération et qui permettait jusqu’à présent à notre pays de bénéficier d’un dynamisme démographique que la plupart des pays européens nous envient. Revue de presse publiée dans la revue Notre Eglise de décembre 2014.

Le passage à la semaine de quatre jours et demi dans les écoles publiques et dans une partie des écoles de l’Enseignement catholique a été l’occasion d’une réflexion en paroisses sur le rythme de la catéchèse.

Suite aux inondations spectaculaires d'hier, vendredi 4 juillet 2014, dans notre département des Pyrénées-Atlantiques, Monseigneur Marc Aillet a souhaité communiquer son soutien aux personnes sinistrées, et sa reconnaissance envers les  services de secours professionnels ou bénévoles qui œuvrent pour apporter soutien, aide et réconfort aux victimes.
Page 5 sur 7