Eskerrak Louis Edouard Cestac-i

Eskerrak Louis Edouard Cestac-i

Graxi Solorzano-k idatzi ditu bertsuak elizbarrutiko Dohatsu berriari buruz. Bederatzi bertsu horiek omentzen dute Louis-Edouard Cestac apeza. Kantatzen dira "Ikusten duzu goizean" kantu airean. 

2015. maiatzaren 5an, Angeluko "Notre Dame du Refuge"-eko xahar etxean diren seroren ikusten izan gira eta justo kantuen errepikatzen ari ziren Maite Irazoqui gidari.

Huna erreportaia hemen :

Eskerrak Louis Edouard Cestac-i

Hitzak : Graxi Solorzano - Airea : « Ikusten duzu goizean »

1/ Mila zortziehunta bata
urtarril huntako seia
Louis Edouard Cestac sortzen da.
Deia entzunik ttiki ttikitik :
« Zato eta jarraik neri »
Semenariotan gaindi,
hunek apez izan nahi,
Usnatzen du mundu berri.

2/ Paristik Larresorrora
estudiotan trebea
Zintzoki, zuhur dabila.
Matematika ta zientzia ;
biolin musikaria,
Filosofian jitea,
zertan ez du ba lehia
Zenbat xapelen jabea !

3/ Haurridetasuna piztu,
bertzeak lagundu ditu
Bakartasuna haizatu.
Zerbitzu umil xumeenetan
leporaino da murgildu
Karrikako miseria
Borrokatzeko nahia
Emankortasun handia.

4/ Dena emana pobreri,
bere amak oi! badaki
kondatzen du gertakari:
hamabi atorra berri josiak
metan jarriak polliki
atera armariotik
ta eskaintzen tu gogotik
behartsueri hain pozik.

5/ Elkartasuna du landu,
Maria bihotz amultsu
Obra hunen izpiritu.
Ernea eta artexa baita
Ekintzale kementsua,
Bizitegiak altxatu,
« paradisu »ko seilaru
Neskalizunen teilatu.

6/ Ekimenen Nagusia
Cestac-entzat da Jainkoa
Hau aldiz zerbitzaria
Iheslekuko Andre Maria
Begirale Ama ona
Umexurtxen zaintzalea
Arimen artatzailea
Esperantzaren lilia.

7/ Frantzian ta Espainian
Afrikan ta Indietan
Bai Hego Ameriketan
Katedraleko bikarioa
ez zen Baionan gelditu
Mariaren Zerbitzari
Denetan ditu hedatu
Fedeak baitu argitu.

8/ Iheslekuko bakea
Jainkoaren gorestea
Bernardinen izaitea.
Basamortua, ixiltasuna,
Jesus gidari bikaina
Pinu haziak airetan
Baratzezaina ereintzan
Haregunea loretan.

9/ Bidari eta beilari
« Izpiritua bakarrik »
Lema horrekin jarraikiz.
Apez xinple bat izan da beti
Idekia guzieri
« aita ona »-ren izena
Egiazki du merezi
Eskerrak anai Cestac-i.

 

Traduction :

1/ En l'an 1801
le 6 de ce mois de janvier
Edouard Cestac est né
ayant entendu l'appel dès l'enfance
« Viens suis-moi »
il fréquente les séminaires
désirant être prêtre
Il perçoit un monde nouveau

2/ De Paris à Larressore
à l'aise dans les études
Honnêtement, avec sagesse il les suit
mathématiques et sciences
joueur de violon
apte à la philosophie
que ne réussit-il pas
Receveur de tant de prix !

3/ Faire naître la fraternité
il a aidé les autres
Il a chassé la solitude
dans les services les plus humbles
il s'est donné jusqu'au cou
la misère de la rue
il veut la combattre
Avec grande fécondité

4/ Entièrement voué aux pauvres
Sa mère, oh comme elle le sait
quand elle raconte le fait
douze chemises cousues toutes neuves
les sort de l'armoire
et les offre bien volontiers
Tout joyeux aux nécessiteux

5/ Il a développé la solidarité
Marie au cœur tendre
Inspiratrice de cette oeuvre
comme il est intelligent et adroit
acteur énergique
construire des logements
le grenier du « Paradis »
Un toit pour les prostituées

6/ Le maître d'œuvre
pour Cestac c'est Dieu
lui, par contre, le serviteur
Notre Dame du Refuge
Bonne Mère qui veille
gardienne des orphelines
qui prend soin des âmes
Fleur de l'Espérance

7/ En France et en Espagne
En Afrique et en Inde
et aussi en Amérique du Sud
le vicaire de la cathédrale
ne resta pas à Bayonne
le serviteur de Marie
partout il a propagé
Car c'est la foi qui l'a éclairé

8/ Refuge de la paix
louer Dieu
C'est l'existence des Bernardines
le désert, le silence
Jésus est leur excellent guide
Semences de pin à la volée
jetées par le jardinier
Et voilà les sables qui fleurissent !

9/ Guide et pélerin
« ne me demande que mon Esprit »
À cette seule devise soumis
il fut toujours un prêtre simple
ouvert à tous
« Bon Père » fut son nom
Il mérite véritablement
Merci à notre frère Cestac !