Le colloque organisé le 2 août à Cambo-les-Bains sur "La Bible mémoire des cultures et des religions" fut accueilli par Madame le maire de Cambo, Bernadette Jougleux, en l’église Saint-Laurent par des mots chaleureux pour ce rendez-vous de l’été qui cette année adressait un hommage soutenu au cardinal Roger Etchegaray à l’occasion des 70 ans de son sacerdoce 1947-2017.

lundi, 07 août 2017 09:42

Festival du Cinéma Chrétien

 

Logo-Diocese de Bayonne.jpg

Festival du Cinéma Chrétien

du mercredi 20 au mardi 26 septembre 2017

au CGR de Bayonne

et au collège la Salle St-Bernard

CGR_2013_logo.pngBAYONNE-ST-BERNARD-LOGO-2016.png

 

mardi, 11 juillet 2017 08:54

Une nouvelle maîtrise à Bayonne

Pour « semer la joie » : c’est l’objectif de la nouvelle maîtrise créée à Bayonne pour la rentrée 2017, avec un chœur d’enfants et un chœur de jeunes. Elle recrute dès maintenant pour la rentrée de septembre.

 

Cette maîtrise, déclarée Association loi 1901 et d’intérêt général, offrira ses services à la cathédrale de Bayonne et dans le diocèse, dans le cadre des messes, concerts, auditions dans les églises, hôpitaux, maisons de personnes âgées…

Elle est ouverte aux enfants et jeunes à partir du CE1 (garçons et filles) de tout établissement scolaire privé ou public.  Ce sera un lieu de formation (technique vocale, éducation musicale, découverte de la musique) et de service (messes, concerts, tournées…), avec une vie de groupe attrayante et un répertoire varié, et un grand souci artistique et spirituel. Les répétitions auront lieu au 19 rue de Luc à Bayonne.

La participation financière est de 160€ pour le niveau I (CE1-CE2) et 190€ pour le niveau II (à partir du CM1), avec déduction fiscale de 66%.

L’équipe d’encadrement est composée du P. René Guillet, sm, et d’Elisabeth Wales, ocv.

Adresse provisoire pour les inscriptions :

Père René Guillet

Maîtrise Notre-Dame

Evêché de Bayonne

16 pl Mgr Vansteenberghe

64100 Bayonne

Renseignements : 06 72 83 51 46

 

Après une année d’interruption, la cathédrale de Bayonne rouvre ses portes à la musique avec son festival d’été, dixième du nom. Neuf concerts seront proposés, le samedi à 19h30, autour du chant choral, de formations instrumentales ou orchestrales, et bien sûr, du Grand-Orgue, qui bénéficie, pour l'occasion, d'une « révision générale » . Entrée et participation seront libres, samedi 1er juillet à 19h30, en la cathédrale de Bayonne.

 

Dix années d’un succès qui ne s’est jamais démenti (la Cathédrale était remplie dès le premier concert, en juin 2007), comme si ces « Samedis Musicaux » répondaient à une attente, une évidence que ce haut-lieu spirituel et culturel était appelé à réunir les foules, au-delà des quatre messes dominicales, au travers de rendez-vous réguliers qui se sont révélés autant d’inoubliables moments de partage fervent.

Pour le concert d'ouverture le 1er juillet, le Grand-Orgue proposera une visite du prélude et fugue à travers les siècles, de J.Sébastien Bach (le célèbre la mineur) à Marcel Dupré, en passant par Franz Liszt et Jean Guillou (le « B.A.C.H. »), autant d'œuvres d'une redoutable et spectaculaire virtuosité pour le jeune Olivier Mathieu, du Conservatoire de Bordeaux.
La partie vocale sera confiée au grand chœur d'hommes Biez Bat, dont la Cathédrale garde le souvenir tout frais (ou plutôt incandescent !) de sa remarquable prestation lors des récentes « Nuits Illuminées », où un vaisseau archi-comble fut littéralement captivé par l'émotion ! Cette solide formation, dirigée par Maïté Duboué-Daguerre, distinguée lors de prestigieuses tournées internationales, articulera son programme sur trois thèmes : le chant sacré, la Mer et l'âme basque, avant de se joindre à l'orgue pour une dernière partie flamboyante, autour, notamment, du célèbre « Nabucco » de Verdi.

PROGRAMME

1er juillet 19h30 : Choeur Biez Bat, txistu et orgue

8 juillet 20h : Requiem de Mozart
Solistes, choeurs et Orchestre Symphonique du Sud-Ouest, direction Bernard Salles

22 juillet 19h30 : duo de trompettes et orgue
Pierre Désolé, Marie Sophie et Olivier Mathieu

5 août 19h30 : Stabat Mater de Schubert
Choeur Ananda et piano

12 août 19h30 : trompettes, gaitas et orgue avec Naji Hakim

26 août 19h30 : Choeur mixte Itsasoa et orgue


9 septembre 19h30 : Requiem de Fauré et musique sacrée
 Choeur de l’Orchestre ORBCB et orgue

16 septembre 19h30 : Requiem de Mozart
par le Quatuor Arnaga

30 septembre 20h :100 choristes font chanter la Cathédrale
choeurs Aeolia, Ananda, Itsasoa et orgue

Le 23 juin 2017, en présence d'une délégation des Servantes de Marie, la Société des Sciences, Lettres et Arts de Bayonne et la Ville d'Anglet ont présenté la publication des Actes du colloque "Société, religion et charité au XIXe siècle" qui s'est déroulé du 15 au 17 octobre 2015 lors de l'année Cestac à Notre-Dame du Refuge à Anglet.

 

Après le mot de bienvenue de Claude Olive, maire d'Anglet, Josette Pontet, présidente de la Société des Sciences, Lettres et Arts de Bayonne, a présenté cet ouvrage de près de 350 pages qui reprend les interventions d'une vingtaine d'auteurs dont certains ont pris la parole pour résumer leur contribution, comme par exemple Soeur Louisette Saba, vice-postulatrice de la cause du Père Cestac ou encore M. l'abbé Philippe Fabas, prêtre de notre diocèse et docteur en Histoire de l'Université de Bordeaux III.

A la fin de la présentation, Josette Pontet a été très surprise de recevoir des mains du premier magistrat de la ville où a fleuri l'oeuvre du bienheureux Louis-Edouard Cestac, la médaille d'or de la ville d'Anglet pour la remercier de tout le travail accompli pour l'organisation de ce colloque et pour la publication de ses actes.

L'ouvrage est disponible au prix de 24 euros auprès de la Société des Sciences, Lettres et Arts de Bayonne - Tour Fouquet 16, rue des Prébendés 1er étage 64100 BAYONNE. Tel. 05 59 59 81 20.

 

SSLA_Annee_Cestac.jpg - 259.26 kB

 

Jeudi 25 mai 2017, ont eu lieu l'inauguration et la bénédiction du Parcours spirituel de Sainte-Quitterie, par l’abbé Alexandre Ntungasani. Il s'agit d'un parcours dans le parc du sanctuaire de Ste-Quitterie (au nord de Pau), qui peut être suivi à l'aide d'un livret et permet de méditer à partir des cinq sens pour goûter, sentir, voir, toucher et écouter l'amour de Dieu.

 

Marie, la conteuse, et Alain, un musicien, nous ont accompagnés ce jour-là pour la plus grande joie des petits et des grands. Vous pouvez consulter les photos dans la galerie photos ci-dessous.

Le sanctuaire Sainte-Quitterie, situé au nord de Pau à environ trois kilomètres de l'aéroport, vous propose de cheminer dans son parc d’un hectare et demi où un parcours spirituel vient d'être installé. Ce lieu est un don de Dieu. Son jardin, créé et transmis par nos ancêtres, entretenu encore aujourd’hui par une équipe de bénévoles est ce que l'on pourrait appeler « un jardin partagé ». On n'y cultive pas de légumes mais une tout autre nourriture : l'amour de la nature, des hommes et de Dieu.

Loué sois-tu, Seigneur, pour toute la création !

La création est de l’ordre de l’amour. Les récits de la création dans le livre de la Genèse suggèrent que l’existence humaine repose sur trois relations fondamentales intimement liées : la relation à Dieu, au prochain et à la terre. Loué sois-tu, Seigneur, pour ce petit sanctuaire si souvent visité par les hommes cherchant la beauté et la paix. Ils viennent y puiser l'eau à la source, près de la chapelle. Ils viennent aussi t’y rencontrer.

Première station

« Qu'elle est belle, Seigneur, ta créature l'eau ! » : 1ère station. Cette source est un départ, l'eau qui en jaillit a donné la vie. Elle est précieuse pour l'homme et la création tout entière. « Si quelqu'un a soif, qu'il vienne à moi et qu'il boive » (Jean 7,37)

En suivant la Parole du Seigneur, on ne peut pas se perdre. Le parcours est balisé par des carreaux de porcelaine peints et de phrases d'évangile.  Après la source,  sept autres stations vous aideront à découvrir le jardin, les plantes qui le composent et  ceux qui, comme vous, le visitent  ou l'entretiennent.

Deuxième station

En prenant l'escalier de l'esplanade et en remontant l'allée principale, vous arriverez à la 2ème station plantée de vignes  et de fruitiers. « Goûtez et voyez comme est bon le Seigneur ! » (psaume 33,9)

Troisième station

Au milieu de l'allée des camélias, devant la croix, parmi les roses parfumées, la 3ème : « Que ma prière devant toi s'élève comme un encens » (psaume 140, 2)

Quatrième station

En remontant vers l'entrée du sanctuaire, le point le plus haut, vous pourrez admirer tout le parc et la chapelle. C'est là que vous ferez halte pour la  quatrième fois pour simplement regarder « Qui me voit, voit le Père ».

Cinquième station

En redescendant le long de la zone de pique-nique, à l'ombrage des chênes, où de nombreuses personnes viennent se reposer, lire, discuter, vous trouverez la 5ème station : « Qui est celui qui m'a touché ? » (Luc 8, 24)

La sixième station est plus bas, près du petit pont où cascade le ruisseau : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé : écoutez-le » (Marc 9,7)

Septième et huitième station

Deux autres stations, en conclusion de ce parcours, vous parleront du partage et de l'union dans l'eucharistie (n°7) et de la prière (n°8 dans la chapelle).

Vous pouvez  visiter ce jardin à votre guise en vous laissant attirer par les fleurs ou arbustes fleuris du moment. Vous pouvez aussi emprunter ce parcours et visiter le jardin accompagnés de la parole de Dieu. Qui que vous soyez, vous êtes les bienvenus dans ce petit paradis, protégez le, pour vous, pour les autres. Dieu vous l'offre avec amour.

 

Renseignements pratiques :

Des livrets sont à votre disposition dans la chapelle (toujours ouverte) pour vous aider à cheminer. Ils ont été réalisés à partir des documents suivants : la Bible, l'encyclique  Laudato si  du pape François, et une réflexion sur les cinq sens.

Si vous ne pouvez pas venir, un site internet : https://lesanctuairedesaintequitterieenbearn.wordpress.comvous renseignera sur  notre petite sainte Quitterie, le sanctuaire et son évolution, le parcours spirituel. Vous y trouverez aussi des diaporamas et des renseignements sur les activités qui s'y déroulent dans l'année.

Article paru dans Notre Eglise n°81 (mai 2017)

mardi, 16 mai 2017 09:04

"Du jamais vu à la cathédrale"...

Jeudi 11, vendredi 12 et samedi 13 mai, plusieurs centaines de personnes ont assisté aux trois "veillées illuminées" qui se sont déroulées à la cathédrale de Bayonne.

 

L'association "Offrez la beauté" et l'artiste suisse Renato Haüsler, "guet" de la cathédrale de Lausanne, sont à l'origine de ces illuminations à la bougie qui mettent somptueusement en valeur églises et cathédrales.

A Bayonne, les recommandations de la DRAC (Direction régionale des affaires culturelles) n'avaient pas permis d'installer, dans la cathédrale, autant de bougies que prévu. Néanmoins, les participants (qui étaient au moins 800 le premier soir et près d'un millier le dernier soir) ont été conquis par la beauté qui émanait du coeur illuminé de la cathédrale, comme par la beauté de la musique et des chants (les choeurs basques le jeudi soir, le choeur Chantadour le vendredi, les oeuvres de musique sacrée jouées sur l'orgue de la cathédrale...).

Dans le cadre du projet européen de la "nuit des cathédrales", au cours de laquelle un certain nombre de cathédrales proposent un programme tant culturel que spirituel et laissent leurs portes ouvertes jusqu'à minuit, la dernière veillée coïncidait, samedi 13 mai, avec le centième anniversaire des apparitions de la Vierge à Fatima et la canonisation, le jour-même, par le pape François, des pastoureaux François et Jacinthe. Elle fut donc plus "spirituelle" que les précédentes, avec une vibrante prédication de Mgr Aillet, la récitation du chapelet, une procession de la Vierge pèlerine prêtée par le sanctuaire de Fatima, un temps d'adoration eucharistique, et les chants de la schola Kantariak... Le tout animé, avec une joie et une ferveur exceptionnelle et contagieuse, par la communauté portugaise de Bayonne et du Pays basque.

Le succès de ces "veillées illuminées" et les réactions qu'elles ont suscité sont tels qu'on est légitimement en droit d'espérer que cette initiative puisse être reconduite l'an prochain ou dans les années qui viennent...

Mgr Marc Aillet invite, dans un message, tous les fidèles à participer à ce grand événement des 11, 12 et 13 mai à la cathédrale de Bayonne. Vous pouvez dès à présent réserver vos places en cliquant ici (ou à l’évêché, 16 Place Mgr Vansteenberghe, Bayonne - 05 59 59 16 88). La participation est libre.

Mardi 28 mars, à 20h, le film "Ne sois pas une âme banale" réalisé par Jean-Claude et Anne Duret sur Elisabeth de la Trinité, fera l'objet d'une projection en avant-première au cinéma Méga GGR de Bayonne (tarif: 7€).
La projection du film sera suivie d'une rencontre avec Marie-Paule Stevens (miraculée par l'intercession d'Elisabeth de la Trinité), en présence du réalisateur.

Donibane Lohitzuneko eliza zoragarrian iragan da 2017. martxoaren 19an, igandez, Euskal Herriko parropi abesbatzen elgarretaratzea. Hainbat turistek bisitatzen duten eraikin ederraren urreria eta urreztadura guzien gainetik, Kristo gure beha zagon igande huntan, xinpleki, Samariar herriska xume bateko putzuaren ondoan...

Page 1 sur 5