Publiée à l’occasion de la béatification du Père Louis-Edouard Cestac, le 31 mai 2015 à Bayonne, Mgr Marc Aillet vient de publier une nouvelle Lettre Pastorale qui s’adresse aux prêtres et à tous les fidèles du diocèse. Intitulée "Ne me demande que mon esprit", mots confiés intérieurement au père Cestac par la Vierge Marie, l'évêque encourage chacun à se mettre en marche vers la sainteté, à l'imitation du futur bienheureux.

Aller à la rencontre d’Edouard Cestac, c’est le retrouver parmi ses proches, ses nombreuses relations : parmi eux, saint Michel Garicoïts. Michel et Edouard, deux prêtres du diocèse, au parcours si différent et à la fois comprenant bien des similitudes… Par sœur Isabelle Lordon

mardi, 03 février 2015 11:09

Le Père Cestac et l’agriculture

Le père Louis-Edouard Cestac (1801-1868), fondateur des Servantes de Marie et des Bernardines, sera béatifié le 31 mai 2015 en la cathédrale de Bayonne. Chaque mois jusqu’à la béatification, Notre Eglise vous propose un texte ou article sur le futur Bienheureux. Ce mois-ci: Le Père Cestac et l’agriculture. Par sœur Jacqueline Bordenave, supérieure générale des Servantes de Marie

vendredi, 16 janvier 2015 13:15

Les Servantes de Marie et les Bernardines

Chaque mois durant l’Année de la vie consacrée, Notre Eglise propose la présentation d’une ou plusieurs congrégations présentes dans notre diocèse. Ce mois-ci, Année Cestac oblige : les Servantes de Marie et les Bernardines. Par sœur Isabelle Lordon

Le père Louis-Edouard Cestac (1801-1868), fondateur des Servantes de Marie et des Bernardines, sera béatifié le 31 mai 2015 en la cathédrale de Bayonne. Chaque mois jusqu’à la béatification, la revue Notre Eglise vous propose un texte ou article sur le futur Bienheureux. Voici une lettre  de Mgr Gieure à M. l’abbé Bordarrampé, aumônier des Servantes de Marie. (Mgr François-Marie Gieure, évêque de Bayonne, Lescar et Oloron de 1906 à 1934¹)

Samedi 3 janvier 2015, à la veille du lancement de l'année Cestac, notre diocèse a eu la joie de débuter l'année par l'ordination presbytérale de Paul-Marie Boutin et l'ordination diaconale d'Amador Vicente. Retour sur cette célébration à laquelle étaient présents de très nombreux fidèles.

Dimanche 4 janvier 2015, la messe jubilaire en l'honneur de nombreuses religieuses des Servantes de Marie et des Bernardines (Le Refuge, Anglet) a été l'occasion pour notre évêque de lancer l'année Cestac, qui trouvera son point d'orgue le 31 mai par la béatification de ce dernier, fondateur de ces communautés religieuses. Cette cérémonie s’inscrit naturellement dans le cadre de l’année de la vie consacrée (30 novembre 2014-2 février 2016), le père Louis-Edouard Cestac étant le fondateur de ces deux communautés religieuses.

 

A l'occasion de l'anniversaire de la naissance et du baptème de Louis-Edouard Cestac à Bayonne, un hommage public a été rendu devant sa maison de la rue d'Espagne par les élus, les Servantes de Marie de Notre-Dame du Refuge à Anglet (oeuvre du Père Cestac), quelques prêtres et Monseigneur Marc Aillet, évêque de Bayonne. Cet hommage s'inscrit dans une série d'événement incarnés par une "année Cestac" qui trouvera son point d'orgue le 31 mai 2015 par la béatification de ce prêtre.

Samedi 3 janvier 2015, le diocèse de Bayonne Lescar et Oloron va vivre plusieurs événements marquants pour la vie de sa communauté. Deux ordinations, diaconale et presbytérale, et l'ouverture de l'Année Cestac qui trouvera son point d'orgue le 31 mai 2015, par la béatification du père Louis-Edouard Cestac en la cathédrale de Bayonne.

 

Retour sur le pèlerinage à Lourdes ; la situation des Chrétiens en Orient ; la Pastorale de la famille et de la vie ; retour sur les évènements de l’été ; l’année de la vie consacrée et la béatification du Père Louis-Édouard Cestac en 2015.

Page 3 sur 4