Le 13 juin dernier, le Saint-Père François a autorisé le cardinal Angelo Amato, préfet de la Congrégation pour les Causes des Saints, « à promulguer le miracle attribué au vénérable Serviteur de Dieu Louis Edouard Cestac, prêtre diocésain, fondateur de Notre-Dame du Refuge et de l’Institut des Servantes de Marie ». Par le docteur Patrick Theillier, ancien directeur du Bureau des Constatations Médicales de Lourdes

Un miracle attribué à son intercession a été reconnu par le pape François. L’abbé Louis-Edouard Cestac (1801-1868), du diocèse de Bayonne, sera prochainement proclamé bienheureux.

 

 

Le pape François reconnaît un miracle comme dû à la prière du père Louis-Edouard Cestac, prêtre français du XIXe s. (1801-1868), fondateur de la congrégation des Servantes de Marie. Il disait : « Ma vie s'est passée au milieu des pauvres et des petits ; je les aime et je sens tout ce qu'on leur doit d'intérêt et d'amour. »

 

 

Dans cet entretien réalisé par Radio Lapurdi Irratia le 24 juin 2014, Sœur Louisette Saba, Servante de Marie et vice-postulatrice de la cause du vénérable Louis-Édouard Cestac nous explique les différentes étapes du procès en béatification du Père Cestac. Elle nous présente également le miracle attribué à ce prêtre du diocèse du Bayonne, miracle qui vient d'être reconnu officiellement par l'Église par un décret du Pape François le 13 juin 2014 et qui ouvre ainsi la voie à la béatification du fondateur des Servantes de Marie.

Sujets abordés Retour sur « Diocèse en fête » ; la béatification du Père Louis-Edouard Cestac (1801-1868) ; vie diocésaine ; actualités diverses ; les propositions estivales. Entretien enregistré le 27 juin 2014.

 

Le Pape François a ordonné la promulgation de plusieurs décrets dont la reconnaissance du miracle attribué à l'intercession du prêtre français Louis-Edouard Cestac (1801-1868), fondateur de la  congrégation des Servantes de Marie à Anglet (64).

 

Page 4 sur 4