La catéchèse: transmettre la Foi

image.png

1. Pourquoi inscrire mon enfant au catéchisme ? Est-ce bien raisonnable avec toutes les activités qu’il a déjà ? Qu’est-ce que le catéchisme lui apportera ?

Avec le judo, la danse, le piano, ...etc., les enfants sont parfois débordés, mais éduquer un enfant exige que l'on fasse des choix. Toutes les activités n'ont pas la même valeur éducative. Le catéchisme n’est pas une activité comme les autres. C’est un lieu où ils peuvent être eux-mêmes, faire un lien entre tout ce qu'ils vivent et parler de questions qu’ils n’ont pas l’occasion d'aborder ailleurs. 

Faire pour son enfant l'inscription au catéchisme est une obligation pour une famille chrétienne. La catéchèse l'aide à se structurer, à construire sa personnalité dans l'expérience de sa vie d'enfant et cela non à partir d'une morale abstraite "il faut faire ceci, ne pas faire cela", mais avant tout selon l'exemple vivant de Jésus. Faire l'inscription au catéchisme, c’est lui donner l’occasion de réfléchir aux questions qu’il peut se poser sur lui-même, le monde et Dieu et sur le sens qu'il peut donner à sa vie.

La participation à une communauté chrétienne lui donne la chance de vivre une communauté non basée sur la concurrence et la rivalité, mais sur des valeurs de partage et d'entraide. Le catéchisme apporte beaucoup sur le plan éducatif, mais son objectif est d'abord l'éveil et l'approfondissement de la foi : on apprend à connaître Jésus et à l'aimer, on découvre comment prier Dieu.

2.  Les parents peuvent-ils ne pas inscrire leurs enfants au catéchisme ?

Certains parents ne veulent pas faire l'inscription au catéchisme pour que leurs enfants aient la liberté  de choisir leur religion. - En fait, on ne peut choisir qu'en connaissance de cause. Si on ne donne pas à l'enfant une éducation religieuse, il est dans des conditions de liberté illusoires. C'est au moment de sa profession de foi qu'il pourra faire un choix personnel. La liberté est plus grande quand on connaît que lorsque l'on ne connaît pas. 

3. Les parents doivent-ils laisser à leurs enfants la liberté d'y aller s'ils en ont envie ?

Certains parents pensent qu'il ne faut pas forcer leurs enfants par ce que ce ne serait pas éducatif et que cela pourrait les dégoûter. Il est sûr que l'attitude des parents doit être différente à la période de l'enfance et à celle de l'adolescence. Pour les enfants, ce sont les parents qui décident ce qui est bon pour eux. Ils ne peuvent pas abandonner les enfants à leur fantaisie quand il s'agit de choses importantes. Mais il ne suffit pas d'imposer quelque chose aux enfants, il faut les suivre et les soutenir. Il arrive que dans certains cas il ne faille pas imposer à un enfant d'y aller s'il est bloqué sur ce point. On peut en parler au prêtre de la paroisse, essayer de comprendre les raisons de son blocage et attendre que cela aille mieux.

4. Comment inscrire son enfant au catéchisme ?

Pour inscrire son enfant au catéchisme, il faut aller à l’accueil ou au secrétariat de la paroisse proche du domicile, et prendre contact avec la responsable. Si votre enfant est dans une école catholique, il lui sera proposé de participer à l'instruction religieuse au sein de l'école. Pour trouver la paroisse la plus proche de chez vous: http://diocese64.org/annuaire

5. A qui s’adresse le catéchisme et à quel âge commence-t-il ?

Le catéchisme s’adresse à des enfants scolarisés à l’école primaire. Il commence, selon les paroisses, au niveau de la classe du CE1 ou du CE2. Même si l'enfant est plus grand, il ne faut pas hésiter à l'inscrire. Si l'enfant est déjà au collège, il faut l'inscrire à l'aumônerie des collèges. Avant le catéchisme proprement dit, il existe pour les petits enfants, à partir de 3 ou 4 ans, des rencontres qu’on appelle «Éveil à la foi» et qui ont lieu habituellement tous les mois. Les enfants participent à des célébrations adaptées à leur âge. Pour trouver la paroisse la plus proche de chez vous: http://diocese64.org/annuaire

6. Un enfant non baptisé peut-il y participer ?

Oui, bien sûr, et de plus en plus d’enfants sont dans cette situation. Au cours des  années, s’il le désire, l’enfant pourra demander le baptême. Avec l’accord de ses parents, il suivra une préparation en plusieurs étapes, puis, au bout d'environ deux ans, il recevra le baptême. 

7. Y a-t-il des frais d’inscription ?

Il y a des frais d'inscription au catéchisme, car l'organisation entraîne des dépenses de secrétariat, de documentation, de matériel pédagogique, de manuel pour les enfants, d’entretien et chauffage de locaux, de salaire du personnel, etc.... Il est donc normal de régler à la paroisse l’ensemble de ces frais. Ce n'est presque rien par rapport à ce qui est demandé dans un club de loisir ou de sport. Ceux qui ont des difficultés financières ne sont pas tenus de payer la totalité des frais. - Les catéchistes sont bénévoles, sauf habituellement la responsable de l'ensemble qui est très chargée. 

 

 

 

SOURCE: le Cybercuré

 

priere_en_famille.jpg1. Quel est le rôle des parents pour l'éducation religieuse des enfants ?  

Beaucoup pensent que ce sont les catéchistes qui ont le rôle principal dans l'éducation religieuse des enfants. En réalité, la catéchèse est d'abord  le rôle des parents. Ce sont eux qui ont en premier lieu cette charge, car ils sont responsables de leur enfant. Les catéchistes sont là pour les aider. Les parents ont d'ailleurs plus d'influence en profondeur que les catéchistes sur la foi de leur enfant.

Cependant, beaucoup de parents délèguent cette responsabilité aux catéchistes. C'est dommage, car la catéchèse peut être une occasion extraordinaire pour un dialogue très personnel des parents avec leur enfant sur des questions comme le respect de la nature,  l'amour, la souffrance, la prière, la mort. 

Les enfants posent souvent beaucoup de questions (pourquoi ?). Il faut profiter de cette occasion pour un dialogue et ne pas éluder leur question parce qu'on ne voit pas bien la réponse. Il est important aussi pour l'enfant que ses parents s'intéressent  à ce qu'il découvre au catéchisme.

2. Comment les parents peuvent-ils aider leur enfant à prier ?

C'est aussi le rôle des parents d'aider leur enfant à prier. Dans certaines familles, on fait la prière du soir avec les enfants, par exemple dans le temps de Noël devant la crèche familiale. Il y a des parents qui prient avec leur enfant au moment d'un événement triste ou joyeux, comme la mort d'un grand-parent, une épreuve familiale ou bien on remercie Dieu quand il y a un quelque chose d'heureux. Certains parents suggèrent à leur enfant de prier le soir en se couchant et beaucoup d'enfants le font volontiers. L'idéal c'est de prier avec son enfant quand on lui dit bonsoir, en évoquant les évènements de la journée ou la vie du lendemain.

3. Quelle participation la paroisse demande-t-elle aux parents ?

Cela fait partie aussi du rôle des parents d'assister aux réunions de parents organisées par la paroisse. Ces réunions ont pour but de présenter les objectifs de la catéchèse, la pédagogie,  les activités du catéchisme, et aussi de faire le point sur ce qu'ont vécu les enfants. Ils sont invités aussi à venir aux célébrations auxquelles participe leur enfant. Ainsi, au cours d'une année de catéchisme, les parents découvrent souvent un visage de l'Église différent de ce qu'ils avaient connu.

4. Collaboration active des parents ?

Certains parents acceptent de collaborer à la catéchèse en animant régulièrement une petite équipe. Ils s'intègrent ainsi à l'équipe des catéchistes qui leur apporte un soutien. D'autres acceptent aussi de donner un coup de main ponctuel.

5. Est-ce que le catéchisme apporte aussi quelque chose aux parents ?

Pour bien des parents qui se sont un peu éloignés de la communauté chrétienne, le catéchisme de leur enfant est l'occasion de reprendre contact, de réveiller leur foi, de réfléchir à certaines questions, de découvrir une communauté vivante en rencontrant les catéchistes et les autres parents. La catéchèse est pour eux un véritable enrichissement et parfois un nouveau départ.

 

Les réponses aux questions des parents - Site catechisme.catholique.fr

 

 

SOURCE: le Cybercuré

 

Les catéchistes répondent à un appel - pas seulement à faire du volontariat – mais un appel à aider les autres à grandir davantage dans « la communion et l'intimité avec Jésus-Christ. »

« Il est important que le catéchiste perçoive le sens profond et surnaturel de cet appel, de façon qu'il soit en mesure de répondre comme le Verbe éternel: "Voici, je viens" (Heb 10,7), ou comme le prophète: "Me voici, envoie-moi" (Is 6,8) ». (GC 2)

 

Vocation du Catéchiste :

  • Être un témoin de la foi catholique et un modèle des attitudes et des actions d'un disciple du Christ.
  • Être disposé à partager son histoire/témoignage de foi avec d'autres.
  • Être un catholique pratiquant qui accepte les enseignements de l'Église et suit ses commandements.
  • Être une personne de prière.
  • Partager l'amour du Christ avec les catéchisés grâce à l'écoute, le respect et le pardon. Dans la catéchèse, ce n’est pas seulement le catéchiste qui donne, mais c’est aussi celui qui reçoit ; la catéchèse est un échange réciproque à double sens.
  • Etre témoin de la Bonne Nouvelle du Christ dans ses actions.
  • Aidez les autres à répondre par la foi à la grâce de Dieu.
  • Continuer à grandir dans sa propre compréhension de l'appel du Christ et des enseignements de l'Église.
  • Communiquer les enseignements authentiques de l'Église catholique.
  • Prier et célébrer la liturgie avec ceux qui sont catéchisés.
  • Inviter les enfants à vivre une vie de justice et d'amour fondée sur les Écriture et l’enseignement moral de l'Église catholique.
  • Favoriser un esprit communautaire parmi les enfants du groupe.
  • Maintenir une certaine confidentialité ence qui concerne les enfants et leur famille.

Rôle du catéchiste (DGC 156)

Aucune méthodologie, même si elle est confirmée par la pratique, ne dispense le catéchiste d'un travail personnel dans toutes les étapes du processus de catéchèse.

Le charisme donné par l'Esprit, une spiritualité solide, un témoignage de vie transparent, sont l'âme de toute méthode, et seules les bonnes qualités humaines et chrétiennes du catéchiste assurent le bon usage des textes et des autres instruments de travail.

Le catéchiste est, en soi, un médiateur qui facilite la communication entre les personnes et le mystère de Dieu, des personnes entre elles et avec la communauté. C'est pourquoi il doit faire en sorte que sa vision culturelle, sa condition sociale et son style de vie n'entravent pas le cheminement de la foi, en créant plutôt les conditions favorables à la recherche, à l'accueil et à l'approfondissement du message chrétien.

Il n'oublie pas que l'adhésion des personnes est le fruit de la grâce et de la liberté ; il agit donc de telle sorte que son activité soit toujours soutenue par la foi en l'Esprit Saint et par la prière.

Enfin, le rapport personnel entre le catéchiste et le catéchisé est extrêmement important. Il est caractérisé par l'amour de l'éducation, la créativité originale, l'adaptation, et en même temps, par le plus grand respect de la liberté et de la maturation de la personne.

Par ce sage accompagnement, le catéchiste accomplit l'un des services les plus précieux de l'activité catéchétique: il aide les personnes à discerner la vocation à laquelle Dieu les appelle.

« Autrement dit, des catéchistes qui soient, à la fois, des maîtres, des éducateurs et des témoins. » (GDC 237)

 

1. Quel est le but de la catéchèse, son  objectif ?

Le but de la catéchèse n’est pas seulement un enseignement. Il y a, bien sûr, des connaissances à transmettre, mais le catéchisme ne se réduit pas à la transmission d'un savoir. il a pour but :

- de permettre aux enfants de faire une expérience de Dieu, de rencontrer Jésus Christ, de leur faire découvrir qu'ils sont aimés du Christ tels qu'ils sont.

- de leur faire vivre une expérience ecclésiale en les faisant participer à la vie de la communauté chrétienne par les célébrations paroissiales.

- de les faire accéder à une expérience spirituelle en les initiant à la prière

 

2. Quels sont les moyens pédagogiques de la catéchèse ?

Pour réaliser le but de la catéchèse a une grande variété de moyens pédagogiques : on peut proposer la Parole de Dieu en racontant un récit de la Bible, en s'appuyant sur des images, en donnant un témoignage, en se servant de "Pierres vivantes" recueil des documents de la foi présentés pour les enfants, et surtout en mettant la Parole de Dieu en relation avec la vie concrète des enfants. - De plus les catéchistes utilisent ce qu'on appelle un "parcours catéchétique" c.à.d. un document à l'usage des enfants et des animateurs qui leur fait découvrir la Bonne nouvelle de Jésus Christ d'une manière progressive au cours des différentes années.

 

3. Ou peut-on trouver des moyens pour favoriser l'expression des enfants ?

Il y a  beaucoup de moyens pédagogiques pour que les enfants puissent s'exprimer : le chant, le dessin, le mime d'une scène biblique, la confection d'un panneau, la discussion en groupe, la lecture d'un texte, la participation à une action caritative,...

 

leKTUneChanceDansLaVie.jpg

« Allez donc, enseignez toutes les nations, les baptisant au nom du Père, du Fil et du Saint-Esprit, leur apprenant à observer tout ce que je vous ai commandé. Et moi, je suis avec vous toujours jusqu'à la fin du monde » Matthieu 28, 19-20

 

L'Eglise catholique a publié de nombreux documents qui décrivent le ministère de la catéchèse.  Les documents suivants fournissent un cadre pour le ministère de la catéchèse pour les diocèses et paroisses de notre pays et partout dans le monde :

  • Le Directoire Général pour la Catéchèse (DGC)
  • Catechesi Tradendae : Sur la Catéchèse en notre Temps (CT) une exhortation apostolique de Jean-Paul II
  • Le Catéchisme de l’Eglise Catholique (CEC)
  • Catéchisme pour Adultes, par les évêques de France
  • Le Texte National pour l’Orientation de la Catéchèse en France (TNOC)
  • Aller au Cœur de la Foi : un document de travail pour le Service National de Catéchèse et Catéchuménat 

La pastorale de la catéchèse doit d'abord être considérée à la lumière de la mission que Jésus a donné aux Apôtres après sa résurrection.

Il existe un lien entre l'évangélisation et la catéchèse. « La catéchèse est l’un de ces moments, et combien remarquable, de tout le processus d’évangélisation » (DGC 63 citant CT 18).  L'évangélisation est : la proclamation de Jésus-Christ et de son Évangile (en grec: evangelion) par la parole et le témoignage de la vie, dans l'accomplissement du commandement du Christ (glossaire, CEC). La catéchèse est une action indispensable de l'Église. Tous les moyens que l'Église emploie dans sa mission globale d'aller faire des disciples a un aspect catéchétique.

Catéchèse mot vient dumot grec katekhein qui signifie « faire l'écho ».

Le Catéchisme de l'Eglise Catholique décrit la catéchèse de la manière suivante :

La catéchèse vise à mettre «quelqu'un non seulement en contact mais en communion, en intimité avec Jésus-Christ : lui seul peut conduire à l'amour du Père dans l'Esprit et nous faire participer à la vie de la Trinité Sainte. » (CEC 426 citant CT 5)

La catéchèse est une éducation de la foi des enfants, des jeunes et des adultes, qui comprend spécialement un enseignement de la doctrine chrétienne, donné en général de façon organique et systématique, en vue de les initier à la plénitude de la vie chrétienne. (CEC 5 citant CT 18)

Dans la Catéchèse, «c'est le Christ, Verbe incarné et Fils de Dieu, qui est enseigné - tout le reste l'est en référence à lui ; et seul le Christ enseigne, tout autre le fait dans la mesure où il est son porte-parole, permettant au Christ d'enseigner par sa bouche. La constante préoccupation de tout catéchiste, quel que soit le niveau de ses responsabilités dans l'Eglise, doit être de faire passer, à travers son enseignement et son comportement, la doctrine et la vie de Jésus. Il ne cherchera pas à arrêter à lui-même, à ses opinions et attitudes personnelles, l'attention et l'adhésion de l'intelligence et du cœur de celui qu'il catéchise; il ne cherchera surtout pas à inculquer ses opinions et ses options personnelles comme si elles exprimaient la doctrine et les leçons de vie du Christ. Tout catéchiste devrait pouvoir s'appliquer à lui-même la mystérieuse parole de Jésus: «Ma doctrine n'est pas de moi, mais de Celui qui m'a envoyé»(CEC 427 citant CT 6; Jn 7,16)

Les évêques ont des instructions spécifiques sur la catéchèse :

Les évêques veilleront à ce que l’enseignement catéchétique, dont le but est de rendre chez les hommes la foi vivante, explicite et agissante, en l’éclairant par la doctrine, soit transmis avec un soin attentif aux enfants et aux adolescents, aux jeunes et même aux adultes. Dans cet enseignement, on adoptera l’ordre et la méthode qui conviennent non seulement à la matière dont il s’agit, mais encore au caractère, aux facultés, à l’âge et aux conditions de vie des auditeurs ; cet enseignement sera fondé sur la Sainte Écriture, la Tradition, la liturgie, le Magistère et la vie de l’Église.

En outre, les évêques seront attentifs à ce que les catéchistes soient dûment préparés à leur tâche : ils devront bien connaître la doctrine de l’Église et apprendre, dans la théorie comme dans la pratique, les lois de la psychologie et les disciplines de la pédagogie. (Christus Dominus 14)