Le rôle des catéchistes

 

Les catéchistes répondent à un appel - pas seulement à faire du volontariat – mais un appel à aider les autres à grandir davantage dans « la communion et l'intimité avec Jésus-Christ. »

« Il est important que le catéchiste perçoive le sens profond et surnaturel de cet appel, de façon qu'il soit en mesure de répondre comme le Verbe éternel: "Voici, je viens" (Heb 10,7), ou comme le prophète: "Me voici, envoie-moi" (Is 6,8) ». (GC 2)

 

Vocation du Catéchiste :

  • Être un témoin de la foi catholique et un modèle des attitudes et des actions d'un disciple du Christ.
  • Être disposé à partager son histoire/témoignage de foi avec d'autres.
  • Être un catholique pratiquant qui accepte les enseignements de l'Église et suit ses commandements.
  • Être une personne de prière.
  • Partager l'amour du Christ avec les catéchisés grâce à l'écoute, le respect et le pardon. Dans la catéchèse, ce n’est pas seulement le catéchiste qui donne, mais c’est aussi celui qui reçoit ; la catéchèse est un échange réciproque à double sens.
  • Etre témoin de la Bonne Nouvelle du Christ dans ses actions.
  • Aidez les autres à répondre par la foi à la grâce de Dieu.
  • Continuer à grandir dans sa propre compréhension de l'appel du Christ et des enseignements de l'Église.
  • Communiquer les enseignements authentiques de l'Église catholique.
  • Prier et célébrer la liturgie avec ceux qui sont catéchisés.
  • Inviter les enfants à vivre une vie de justice et d'amour fondée sur les Écriture et l’enseignement moral de l'Église catholique.
  • Favoriser un esprit communautaire parmi les enfants du groupe.
  • Maintenir une certaine confidentialité ence qui concerne les enfants et leur famille.

Rôle du catéchiste (DGC 156)

Aucune méthodologie, même si elle est confirmée par la pratique, ne dispense le catéchiste d'un travail personnel dans toutes les étapes du processus de catéchèse.

Le charisme donné par l'Esprit, une spiritualité solide, un témoignage de vie transparent, sont l'âme de toute méthode, et seules les bonnes qualités humaines et chrétiennes du catéchiste assurent le bon usage des textes et des autres instruments de travail.

Le catéchiste est, en soi, un médiateur qui facilite la communication entre les personnes et le mystère de Dieu, des personnes entre elles et avec la communauté. C'est pourquoi il doit faire en sorte que sa vision culturelle, sa condition sociale et son style de vie n'entravent pas le cheminement de la foi, en créant plutôt les conditions favorables à la recherche, à l'accueil et à l'approfondissement du message chrétien.

Il n'oublie pas que l'adhésion des personnes est le fruit de la grâce et de la liberté ; il agit donc de telle sorte que son activité soit toujours soutenue par la foi en l'Esprit Saint et par la prière.

Enfin, le rapport personnel entre le catéchiste et le catéchisé est extrêmement important. Il est caractérisé par l'amour de l'éducation, la créativité originale, l'adaptation, et en même temps, par le plus grand respect de la liberté et de la maturation de la personne.

Par ce sage accompagnement, le catéchiste accomplit l'un des services les plus précieux de l'activité catéchétique: il aide les personnes à discerner la vocation à laquelle Dieu les appelle.

« Autrement dit, des catéchistes qui soient, à la fois, des maîtres, des éducateurs et des témoins. » (GDC 237)