La béatification du Père Louis-Edouard Cestac (1801-1868), prêtre du Diocèse de Bayonne et fondateur de la Communauté des Servantes de Marie et des Bernardines aura lieu le dimanche 31 mai 2015 à 16h, en la cathédrale Sainte Marie de Bayonne. La célébration sera présidée par le Cardinal Angelo Amato, Préfet de la Congrégation pour les Causes des Saints, à l'invitation de Monseigneur Marc Aillet, Evêque de Bayonne, Lescar et Oloron, et de Soeur Jacqueline Bordenave, Supérieure Générale des Servantes de Marie. 

Editorial de Mgr Marc Aillet - Notre Église n°56 - Mars 2015. Le Temps du Carême est un temps de grâce, « le moment favorable » (1 Co 6, 2) pour « revenir à Dieu de tout notre cœur » (Jl 2, 12). Comme Jésus, durant ces quarante jours, nous sommes conduits par l’Esprit au désert pour y être tentés par le diable (cf. Mc 1, 12-15). Confortés par la Victoire définitive de Jésus sur Satan, le péché et la tentation, nous nous apprêtons à célébrer, à travers les sacrements qui nous ont font renaître, le Mystère pascal du Christ qui nous a réconciliés avec Dieu et avec nos frères.

cef4.jpg
 
 
Communiqué de Presse

Vendredi 27 février 2015

 

Profondément choqués et attristés face au drame vécu par des milliers de chrétiens en Syrie ces derniers jours, nous voulons manifester notre entière solidarité avec les Eglises locales et les assurer des prières ferventes des catholiques de France.

En lien régulier avec les autorités religieuses et les acteurs humanitaires chrétiens, nous savons combien sont particulièrement inhumaines les situations subies par les chrétiens d’Orient.

En Irak, en Syrie, ces persécutions et ces exodes durent depuis de trop nombreuses années. Il est urgent que le sort de ces milliers d’hommes, de femmes et d’enfants martyrisés en raison de leur foi soit enfin pris en compte.

Encore une fois, nous redisons que nulle persécution ne peut être commise au nom de Dieu.

 

Monseigneur Georges Pontier
Archevêque de Marseille
Président de la Conférence des Evêques de France


Son Eminence le Cardinal André Vingt-Trois
Archevêque de Paris
Ordinaire des catholiques de rite oriental en France

 


CONTACT-PRESSE :
Relations Medias de la CEF : 06 26 12 65 07

Jean d'Ormesson a évoqué dans plusieurs médias le sort des chrétiens d'Orient, au lendemain de la capture de 90 d'entre eux par les jihadistes de l'Etat islamique. "On peut parler d'un génocide", a notamment plaidé l'académicien. Source: Aleteia

jeudi, 05 février 2015 09:43

Confiance, j'ai vaincu le monde

Editorial de Mgr Marc Aillet - Notre Église n°55 - Février 2015. Les bergers de  Bethléem attendaient le libérateur d'Israël, celui qui à main forte secouerait le joug de l'occupant romain. Ils le voyaient en guerrier, et au lieu de cela, ils découvrirent un nouveau-né, emmailloté, couché dans une crèche.

 

Dans un communiqué publié le vendredi 30 janvier 2015, Mgr Aillet invite à la solidarité, la prière et l'aide concrète en faveur des chrétiens du Niger qui subissent actuellement des actes de violence et de haine au nom de leur Foi. Cette proximité qu'il manifeste est d'autant plus forte que l'archevêque de Niamey au Niger, Mgr Michel Caratateguy est originaire du Pays basque.

 

Sujets abordés : Les évènements récents en France, les souhaits pour l’année 2015, la préparation du synode sur la famille ; vie diocésaine.

Entre le Sri Lanka et les Philippines, le pape François a répondu dans l'avion aux questions des journalistes dont une portait sur Charlie Hebdo. Voici la réponse intégrale du Pape, dans sa forme orale, telle que l'agence romaine I.Media la recueillie. Source: Le Figaro

L’attentat d’une sauvagerie inouïe qui a coûté la vie à deux policiers et dix collaborateurs de « Charlie Hebdo » suscite en France et dans le monde entier une émotion et une réprobation quasi-unanimes, à laquelle l’Eglise catholique s’associe, tant par la voix du pape François que par celle de la Conférence des évêques de France.

En tant qu’évêque de Bayonne, Lescar et Oloron, j’invite les fidèles du diocèse à prier pour les victimes de cet acte inqualifiable, leurs proches et leurs familles, mais aussi pour les fanatiques qui, au nom de Dieu ou de la religion, ne reculent hélas devant rien pour semer la terreur, la haine et le chaos.

Puisse le Seigneur nous donner la force et la grâce de refuser l’engrenage de la violence dans lequel le terrorisme s’efforce de nous entraîner, pour être et demeurer, quelles que soient les circonstances, des artisans de paix et de justice.

                                                                                                Mgr Marc Aillet le 8 janvier 2015

 

 

 

 

 

 

 

lundi, 22 décembre 2014 15:53

«Di­tes, si c’était vrai ?

Edi­to­rial de «Fa­mille Chré­tienne» écrit par Ay­me­ric Pour­baix

Page 7 sur 10