Les vocations? L'affaire de tous!

Les vocations? L'affaire de tous!

Pas de vocations… Moins de vocations… A qui la faute ? Peut-être à notre manque de ferveur, d’enthousiasme, d’envie de »porter le Christ aux autres » ? C’est ce qu’écrit, dans son exhortation apostolique « Evangelii gaudium » (N° 107) le Pape François  : « En de nombreux endroits les vocations au sacerdoce et à la vie consacrée deviennent rares. Souvent, dans les communautés cela est dû à l’absence d’une ferveur apostolique contagieuse, et pour cette raison elles n’enthousiasment pas et ne suscitent pas d’attirance. Là où il y a vie, ferveur, envie de porter le Christ aux autres, surgissent des vocations authentiques ».

 

Pas de vocations… Moins de vocations… Que faire ? Prier ! Appeler ! Proposer !

 

PRIER : 

 
Le Saint Pape Jean-Paul II recommandait aux communautés chrétiennes « de devenir d’authentiques écoles de prière, où l’on prie afin que ne manquent pas les ouvriers dans le vaste champ du travail apostolique… il faut que chaque ministre du Christ ait soin de prier avec persévérance pour les vocations. Personne mieux que lui n’est en mesure de comprendre l’urgence d’un renouvellement des générations qui assure des personnes généreuses et saintes pour l’annonce de l’Evangile et l’administration des Sacrements » (Message du 2 mai 2004 pour la 41ème journée mondiale de prière pour les vocations).
 

Toi qui es prêtre, religieux, religieuse, fidèles du Christ, cette intention de prière pour les vocations est-elle présente dans ta vie ou négligée ou abandonnée ?

Que fais-tu de l’Ordre formel du Christ : « Priez le Maître de la moisson » ?

Quel prêtre célèbre, encore aujourd’hui, une Messe « votive »pour les vocations prévue dans le Missel romain ?

Pourquoi ne pas mettre régulièrement sur les « feuilles paroissiales » une prière à cette intention et inviter les disciples du Christ à la reprendre durant toute la semaine ?

Quel baptisé prend encore l’initiative de demander une Messe à cette intention, de proposer une prière pour les vocations lors d’une rencontre entre catéchistes, membres d’un mouvement ?

 
 

PETIT RAPPEL : dans le diocèse, la chapelle de l’adoration à Saint-André de Bayonne est ouverte, jour et nuit, pour cette grande intention des vocations ainsi qu’à Pau, à l’église Sainte Thérèse.

En consacrant notre diocèse au Sacré-Cœur de Jésus et au Cœur Immaculé de Marie (le dimanche 8 juin 2014), Monseigneur Aillet rappelait le but de cette adoration perpétuelle : « Obtenir de Ta Miséricorde de saintes vocations sacerdotales et religieuses et soutenir spirituellement la mission des prêtres et des laïcs de notre diocèse » ; le premier jeudi de chaque mois les sœurs Carmélites de Bayonne ouvrent leur chapelle pour une journée d’adoration à l’intention des vocations de 9h00 à 17h30. Il y a peut-être d’autres initiatives qui sont prises, ici ou là : n’hésitez pas à en informer le « Service des vocations » ou le Bulletin « Notre Eglise » ou le « Service diocésain de la communication ».

 

APPELER : 

Savons-nous proposer aux enfants et aux jeunes de nos aumôneries, de nos paroisses et de nos mouvements catholiques, une réflexion sur l’engagement dans une vie consacrée ?

Avons-nous pris l’initiative de leur présenter des figures et des témoignages de prêtres, futurs prêtres, religieux et religieuses engagés aujourd’hui dans notre diocèse ?

Ou d’aller visiter des lieux tels que des monastères (Carmel, Bénédictins, Communautés religieuses du diocèse ?

il vous suffit de parcourir l’annuaire diocésain pour y trouver des contacts et peut-être organiser une « visite-rencontre » avec eux.

« Jésus nous demande de Le suivre toute la vie… de « jouer dans son équipe »… Jésus nous offre la possibilité d’une vie féconde, d’une vie heureuse, et Il nous offre aussi un avenir avec Lui qui n’aura pas de fin, dans la Vie Eternelle… Je demande à Jésus : que veux-Tu que je fasse, que veux-Tu de ma vie ? Demandez à Jésus, parlez avec Jésus ». (Pape François. Veillée de prière à Rio de Janeiro, le samedi 27 juillet 2013).

 

PROPOSER : 

La maison « Samuel » située à la « Maison diocésaine Saint Léon » de Bayonne se tient à votre disposition pour toute information concernant ce qu’elle propose à des jeunes garçons (de la 4ème à la Terminale) désirant mener, tout simplement, une vie chrétienne en parallèle avec des études suivies dans des établissements de Bayonne et alentours :

contacter le directeur : monsieur Benoit Sinnig (O6-82-38-70-46).

L’année de Propédeutique : durant une année, elle permet à des jeunes hommes de réfléchir ou de mûrir un « projet » vocationnel :

contacter monsieur l’abbé Philippe Beitia (05-59-42-71-00).

Le séminaire : il peut être visité par un groupe qui en fait la demande : contacter monsieur le supérieur : abbé Beitia (coordonnées ci-dessus).

Le service des vocations : proposera, en son temps, des rencontres avec des jeunes enfants (en lien avec le service de la catéchèse) ou avec des jeunes adolescents et plus (en lien avec la pastorale des jeunes) qui se posent clairement la question d’un engagement dans le sacerdoce ou la vie consacrée :

n’hésitez pas à les mettre en contact l’un des membres du service : Abbé Jean-Bernard Hayet (06-60-41-26-84), Abbé Aymeric Merkens (06-76-13-52-43), Benoit Sinnig, Sœur Marie Chrysanthe (Biarritz : 04-82-53-83-99), Sœur Lucille (Nay : 06-58-70-50-75), Sœur Marguerite-Marie (Pau : 06-47-30-98-01).

 

CONCLUSION : 

en méditant l’Evangile (Saint Luc 10, 2), Saint Jean Chrysostome disait :

« Quand l’agriculteur sort de chez lui pour aller faire la moisson, il déborde de joie et resplendit de bonheur. Il n’envisage ni les peines ni les difficultés qu’il pourra rencontrer… rien ne peut le retenir, l’empêcher ou le faire douter de l’avenir… Vous devez être comme lui pour aller par toute la terre avec une joie plus grande encore. La moisson que vous avez à faire est très facile, elle vous attend sur des champs tout préparés. Le seul effort qui vous est demandé est de parler. Prêtez-moi votre langue -dit le Christ, et vous verrez le grain mûr entrer dans les greniers du Roi » (Homélie sur la moisson abondante, 10, 3 ; PG 63, 515-524).

La « balle » est dans notre camp : LES VOCATIONS SONT L’AFFAIRE DE TOUS : tous, nous pouvons prier, appeler, proposer, prendre des initiatives, « prêter notre langue au Christ » afin que des enfants et des jeunes, garçons et filles de notre diocèse de Bayonne, Lescar et Oloron, puissent s’entendre dire : « Toi, viens et suis-moi ! ». Ne doutons pas une minute qu’Un jour viendra où nous verrons « le grain mûr entrer dans les greniers du Roi » !

 

Seigneur, ravive en nous tous, fidèles du Christ, prêtres et consacrés, la ferveur, l’enthousiasme et l’envie de « Te porter aux autres », en particulier aux jeunes générations parmi lesquelles surgiront de nombreux ouvriers qui, demain, seront prêts à travailler dans Ton Champ aussi passionnément que nous essayons de le faire !

Les fiches b.a.-ba téléchargeables ci-dessous ont été créées par familechretienne.fr