Solidaires avec la paroisse Sainte-Marie de Billère

La paroisse Sainte-Marie de Billère et l'abbé François Mata, son curé, remercient du fond du coeur les représentants des cultes et les nombreuses personnes qui ont tenu à manifester leur solidarité avec la communauté catholique de Billère, blessée par la profanation de l'église Notre Dame de La Plaine.

 

Après les dégradations commises vendredi à l’église Notre Dame de la Plaine à Billere, les représentants des différentes communautés religieuses de l’agglomération paloise ont souhaité « assurer l’abbé François Mata et l’ensemble de ses fidèles de [leur] totale solidarité ».

« Ce vandalisme ne concerne pas qu’un lieu de culte mais aussi toutes les communautés religieuses », affirment-ils.

 « Nous espérons que les coupables seront identifiés le plus rapidement possible ».

Les signataires sont Gérard Klelifa, président de la communauté juive de Pau, Martine Benaïm, présidente de l’association culturelle israélite et du groupe d’amitié judéo-chrétienne, Jamila Ratnane, présidente du groupe d’amitié islamo-chrétienne, Nicolas Rocher, pasteur de l’église réformée de Pau, Eric van der Does, pasteur de l’église protestante de la rue Gutenberg à Pau, Serge Santander, pasteur de l’église évangélique Le Phare à Lons, et le révérend Ian Naylor de la chapelle anglicane St Andrew’s.

L’Eclair des Pyrénées du 14 mai 2014.

 

Lire:

Profanation de l'église Notre Dame de la Plaine à Billère (communiqué de Mgr Marc Aillet)