Les Bénédictins et Bénédictines

Les Bénédictins et Bénédictines

Chaque mois durant l’Année de la vie consacrée, Notre Eglise propose la présentation d’une ou plusieurs congrégations présentes dans notre diocèse. Ce mois-ci, les communautés de Bénédictins et Bénédictines, qui sont au nombre de trois.

 

 

La communauté de l’abbaye de Belloc

La communauté des Bénédictins de Belloc comprend aujourd’hui 23 frères. Leur vie monastique s’enracine dans la tradition bénédictine. Pour qu’en toutes choses Dieu soit glorifié, les frères s’engagent à chercher Dieu, à ne rien préférer à l’amour du Christ. Ils vivent dans un climat de recueillement, sous une Règle et un Abbé, cherchant à communier à l’obéissance et à l’humilité du Christ venu pour faire non pas sa volonté mais la volonté de Celui qui l’a envoyé. Les frères se réunissent cinq fois par jour pour la prière commune et s’adonnent à la lecture spirituelle de la Bible et à l’oraison.

Saint Benoît estime que les frères sont vraiment moines s’ils vivent du travail de leurs mains. À la mesure de leurs forces, les frères contribuent aux activités lucratives, essentiellement l’affinage du fromage et sa commercialisation. Ils assurent une bonne part des services domestiques. Et ils accueillent dans leur hôtellerie, les personnes et groupes qui désirent prendre quelques heures ou quelques jours de recueillement.

Abbaye Notre-Dame de Belloc, 64240 Urt. Site : www.bellocurt.org

Les_Bénédictins_de_Belloc_-DR.jpg

 

La communauté du monastère Sainte-Scholastique

Notre  Communauté est un fruit du renouveau  spirituel  du 19e siècle qui  vit naître tant  de Congrégations nouvelles. Des  moines s’établirent  à Urt  en 1875. Le Père Abbé Bastres  accueillit  le projet de jeunes  filles  du pays désirant  mener une vie semblable à la leur. Elles allèrent s’initier à la vie bénédictine chez des moniales et après  l’émission des vœux monastiques, s’installèrent près de l’abbaye de Belloc le 22 mai 1883. Le monastère s’édifia  dans la pauvreté et les menaces d’expulsion. De nombreuses vocations affluèrent.

Notre communauté compte actuellement seize moniales qui s’efforcent de suivre ensemble le Christ  selon la Règle de saint Benoît. Ora et labora résument l’idéal monastique bénédictin. Nos journées sont  rythmées par la célébration de la prière  liturgique, de temps de Lectio divina et de prière personnelle.  Nos activités de travail manuel sont variées : ciergerie, vêtements liturgiques,  une hôtellerie qui accueille pour un ressourcement spirituel.

Monastère Sainte-Scholastique, 64240 Urt. Site : www.bellocurt.org

Les_Bénédictines_de_Belloc-DR.jpg

 

Les Bénédictins de la congrégation Notre-Dame d’Espérance (Bénédictins de Croixrault)

Les ordres monastiques et les ordres religieux se trouvent obligés de refuser des candidats handicapés faibles de santé. Il a semblé que l’incompatibilité n’était pas radicale entre un handicap ou une maladie et la vie contemplative.

La congrégation Notre-Dame d’Espérance a été créée pour procurer aux handicapés, aux malades chroniques ou aux personnes de santé fragile la possibilité de suivre leur vocation.

La règle est celle de saint Benoît, adaptée.

Le Prieuré de Montaut comporte 6 frères.

Les tâches sont celles imposées par la vie commune.

D’autre part, une vie totalement vouée à l’adoration témoigne de l’existence et de la transcendance de Dieu.

Une vie partagée avec des frères souffrants témoigne de la miséricorde de Dieu.

Prieuré Sainte-Bernadette, 1, chemin de Sarusse, 64800 Montaut. Site : www.notredamedesperance.com/fr/page04-13 

 

Les_Bénédictins_de_Croixrault-DR.JPG